Surfez sur

WeMedia

Comment mesurez-vous ce que rapportent vos efforts marketing ?

Cette manière consiste à combiner différentes métriques ; les éléments ci-dessus peuvent donc certainement s’avérer utiles.

Ces ‘consumption metrics’ vous livrent des chiffres sur le nombre de gens qui entrent en contact avec votre contenu et le type de canaux qu’ils utilisent. En ligne, tout cela se mesure facilement en analysant, par exemple, les pages vues, le nombre de visiteurs uniques, … d’un site Web ou d’un blog. Côté e-books et newsletters aussi, c’est relativement facile à suivre, respectivement via le nombre de téléchargements et les taux d’ouvertures et de clics. Cependant, les choses se corsent quand vous cherchez à mesurer le nombre de contacts d’une publication print. Ici, le native advertising dans un magazine existant apporte une solution. Il y a en effet de fortes chances que ce dernier dispose de chiffres CIM.

Dans le prolongement des ‘consumption metrics’, on trouve les ‘sharing metrics’. Quel contenu partage-t-on ? Qui partage ? Il va de soi que l’analyse s’applique avant tout aux médias sociaux. Une telle analyse peut toutefois aussi vous donner une meilleure idée pour d’autres canaux du type de contenu que préfère votre public cible.

Les ‘lead metrics’ et ‘sales metrics’ s’orientent plus sur la vente. Tout comme via d’autres expressions de communication, il est possible de vérifier en quelle mesure un certain contenu a eu un impact sur les leads, voire les ventes. Dans ce contexte, l’intégration d’un certain nombre de mécanismes peut faire des miracles. Pensez par exemple à l’idée de prévoir une possibilité de demande de contenu supplémentaire.

Ce dernier élément peut aussi vous aider à vérifier les ‘retention metrics’ : en quelle mesure votre cible se met-elle à la recherche de plus d’infos ou part-elle de nouveau à la recherche de vos canaux ultérieurement ? Dans la même veine, il y a les ‘engagement metrics’. Ceux-ci mesurent quel contenu mène à quelle (inter)action. Il va de soi qu’une analyse judicieuse de ces métriques peut énormément accroître le succès de vos efforts.

Les deux dernières métriques sont plutôt ‘opérationnelles’. Il s’agit des ‘production metrics’ et des ‘cost metrics’. Combien d’expressions de contenu produisez-vous dans une période donnée ? Quel en est le coût global ? Rassemblez toutes ces métriques et vous pourrez déterminer le ROI de votre marketing de contenu.

Terminons par une évidence : le succès de votre analyse réside bien entendu dans la combinaison des métriques des différents médias et plates-formes utilisés. Servez-vous d’un cadre que vous adapterez à votre propre situation. Et ne perdez surtout pas de vue quels sont les KPI qui pour vous sont les plus importants !

Il est impossible de faire le tour de la question sur les métriques dans un seul article. Ceci vous donne envie d’en savoir plus ? Cliquez ici

Print Friendly, PDF & Email