Surfez sur

WeMedia

La lecture numérique a l’avenir devant elle (1ière partie)

Grâce à la popularité rapidement croissante des smartphones et tablettes, les consommateurs deviennent des fans toujours plus assidus des magazines numériques. La nouvelle édition de Proof of Performance, une publication de la FIPP (lancement le 4 novembre), y consacre dès lors beaucoup d’attention. Dans deux articles – celui-ci sur le comportement de lecture et un second sur la publicité –, nous vous en donnons d’ores et déjà un avant-goût.

(tekst) Les tablettes sont la plate-forme favorite pour la lecture d’éditions numériques (75 %). C’est ce qui ressort d’une étude menée par Adobe aux Etats-Unis, même si les smartphones aussi (23 %), et dans une moindre mesure les PC sont utilisés à cet effet. La possession de tablettes connaît toujours un essor extraordinaire, mais la croissance mondiale s’écrêtera probablement à partir de 2015/2016. La motivation majeure pour acheter une tablette (étude IDATE/IHS iSuppli) réside dans le fait qu’elle se laisse facilement emporter (portabilité). En outre, les utilisateurs estiment que leur tablette est ‘cool’, fonctionnelle, facile à utiliser et qu’elle constitue une bonne alternative pour le PC ou laptop.

La lecture sur tablette est plus confortable grâce à l’écran, qui est plus grand. De ce fait, les lecteurs tablette lisent plus régulièrement (2,9 x par mois) et plus en détail (30 pages par session) que les lecteurs smartphone (1,7x par mois, 10 pages par session).

Comportement de lecture

Aux Etats-Unis, 95 % de tous les magazines disposent aujourd’hui d’une édition numérique. Entre 2011 et 2013, l’offre de magazines digitaux a augmenté d’environ 7 fois. La part du numérique dans le tirage global croît rapidement, mais pour le moment elle est encore limitée :

  • Etats-Unis 3,8 %
  • Canada 3,0 %
  • Royaume-Uni 2,5 % en 2014

En moyenne, 5,2 % des Américains ont lu une édition numérique en 2013. Parmi les possesseurs d’un iPad, ce pourcentage s’élève même à 17,5 %. En outre, la pénétration de la lecture digitale a encore augmenté de 16 % en 2014. Il s’avère que 5,9 % de tous les lecteurs magazine lisent aussi bien sur papier que par voie numérique. 0,6 % seulement se borne au digital.

Il apparaît que la lecture sur papier et celle par voie numérique se chevauchent grandement : de temps en temps, les lecteurs print lisent aussi leur titre favori par voie digitale et vice versa. Chaque plate-forme semble jouer un rôle spécifique aux yeux des lecteurs, en fonction du moment et de la situation. 43 % des lecteurs numériques lisent aussi plus d’un titre. Une étude aux Pays-Bas a démontré que plus de la moitié (55 %) des lecteurs de magazines digitaux lisent d’autres magazines par voie numérique que sur papier.

Selon cette même étude, aux Pays-Bas aussi la lecture numérique est toujours plus populaire et elle incite à lire plus : en 3 ans, la lecture de magazines sur tablette a augmenté de 2 à 13 %. Sur smartphone, le chiffre est de 9 %. 79 % des répondants indiquent qu’ils lisent autant ou plus de périodiques depuis qu’ils se sont mis à lire par voie numérique. 14 % de ceux qui lisent des magazines sur tablette (appli, site Web, PDF) achètent parfois un numéro sur tablette.

Pourquoi le numérique ?

Si les gens lisent des magazines par voie numérique, c’est pour les raisons les plus diverses, comme l’illustre le graphique ci-dessous. Les plus importantes, et de loin, sont le fait que le contenu est facilement accessible et que tous les magazines peuvent être emportés sur un seul appareil.

Engagement grâce à de nouvelles possibilités

En termes de contenu, de nombreuses éditions numériques de magazines sont actuellement toujours une copie conforme de la version papier. Tant les créateurs de contenu que les annonceurs n’utilisent toujours que rarement les amples possibilités interactives. C’est dommage, car une étude mondiale d’Adobe révèle justement que l’utilisation de webviews, vidéos, slide-shows, audio et autres augmenterait considérablement l’engagement. 48 % des fonctions interactives étaient aussi réellement utilisées par les lecteurs d’applis. Selon une étude menée par Meredith, après le contenu personnellement pertinent, indépendamment du format, ce sont les éléments interactifs qui rendent les éditions numériques tellement captivantes.

à€ suivre…

Proof of Performance Webinar

Le 4 novembre à 16 heures, la FIPP lance la nouvelle version de Proof of Performance avec un webinar. Assis devant votre écran d’ordinateur, les faits saillants vous seront servis en 45 à 50 minutes par l’auteur de POP, Guy Consterdine, FIPP Research Consultant et Esther Braspenning, présidente du FIPP Research Committee & Media Knowledge Manager, The Ppress, Belgium.

Vous pouvez vous enregistrer via ce lien : http://fipp.com/news/Free-webinar-presents-Proof-of-Performance-v2

 

Articles apparentés sur ce site Web :

Les marques magazine cross-plate-forme fonctionnent, Connected Consumers – cliquez ici

Plus de médias imprimés, plus de return pour le FMCG, BrandScience – cliquez ici 

La lecture de magazines sur tablette explose – lisez ceci

Print Friendly, PDF & Email