Surfez sur

WeMedia

L’approche native osée de Cadillac (et Conde Nast)

23 Stories – le studio de contenu de marque de Condé Nast – a créé pour Cadillac une campagne de publicité qui fait preuve d’audace. Le plus grand casse-cou dans l’histoire ? Peut-être bien Condé Nast même, qui en janvier 2015 a fondé le studio afin que les annonceurs puissent avoir accès aux rédacteurs et auteurs de la maison d’édition.

Est-ce finalement possible, mélanger la rédaction et le commerce sans pour autant perdre sa crédibilité en tant que média ? La plupart des éditeurs optent pour une séparation formelle des deux unités. La division contenu de marque emploie alors d’autres journalistes que ceux qui produisent du contenu pour les propres marques média. Condé Nast fait preuve de beaucoup de cran en permettant à des talents rédactionnels de traverser la ligne imaginaire.

Aux dires de la société média, celle-ci est poussée par la volonté de créer le meilleur contenu et de repousser les bornes. La collaboration avec Cadillac cadre parfaitement dans cette philosophie et aboutit à un storytelling de qualité qui inspire et attire les consommateurs, dixit Condé Nast.

La campagne consistera de plus de 50 éléments de contenu sur mesure, dont des articles et des clips vidéo. En novembre, une série de courts métrages ont été lancés mettant en scène des gens de la rédaction tandis qu’ils s’efforcent de repousser les bornes et de réinventer l’art du storytelling (visionnez les films : http://www.23stories.com/?p=518). Les vidéos se terminent par ces mots : « For those intrepid spirits who dream and dare greatly », suivis du logo Cadillac. La fusion ultime de la marque et des journalistes de l’enterprise média…

Source : Observer.com

Print Friendly, PDF & Email