Surfez sur

WeMedia

Le data engendre une renaissance média

Dans le magazine Trends-Tendances, MediaSpecs et Roularta ont invité une trentaine de professionnels média à s’exprimer sur la cartographie du paysage média en 2020. Plusieurs patrons d’agences média et annonceurs ont eux aussi sorti leur boule de cristal pour donner leur vision de l’avenir des médias. Aux dires des experts, l’importance croissante de la technologie et de la data deviendra sans doute primordiale. Nous avons rassemblé quelques citations notables qui soulèvent un coin du voile recouvrant les évolutions auxquelles devra s’attendre notre marché.

 » Les agences média se mueront de plus en plus en partenaires technologiques des annonceurs. La technologie facilitera les réservations, les prises d’options, la facturation, voire une partie des négociations. Du coup, lors de l’achat, l’audience primera. Nous nous intéresserons davantage à l’audience qu’au contexte et achèterons des profils particulièrement spécifiques, tant en ligne qu’en TV, radio, print ou mobile.  » (Sylvie Irzi – Managing Director Initiative Belgium (Mediabrands))

 » Le data provenant de campagnes digitales et hors ligne peut être couplée au CRM des clients. Ces données permettent de rendre les campagnes média et de communication pertinentes. Dans ce qui est une ‘customer journey’ complexe, vous pouvez alors vous présenter au bon moment, avec le bon message personnalisé.  » (Peter Vande Graveele – CEO de Serviceplan Group Benelux)

 » Travailler avec un modèle d’affaires basé sur la connaissance nous donne un rôle plus valorisant et synergétique tant envers l’agence de publicité, les marketeers et les médias, qu’envers d’autres partenaires de la marque. Nous parlerons enfin un même langage autour de la table. La data représentera une renaissance pour les médias, en ligne comme hors ligne.  » (Davy Caluwaerts – Managing Director ZenithOptimedia Belgium)

 » En 2020, toutes les actions marketing iront de pair avec un calcul ROI quasi automatique. De nouvelles applications ‘Internet of things’ dans toutes sortes d’appareils connectés nous fourniront des quantités gigantesques de données extrêmement précises. De nouvelles possibilités d’analyse de la Big Data engendreront ensuite des enseignements ROI clairs. Du coup, la relation avec le client s’améliorera et les messages publicitaires irritants appartiendront au passé.  » (Saskia Schatteman – Chief Marketing Officer chez Microsoft BeLux)

 » Aujourd’hui, il existe une grande différence entre le mal que nous nous donnons pour décrire les consommateurs et les possibilités d’achat média à partir de ces descriptions. L’achat programmatique pourrait être une solution, mais nous devons alors continuer à respecter le contexte et le contenu.  » (Yves De Voeght – Media Manager chez Coca-Cola BeLux)

Lisez les articles dans leur entièreté ICI et ICI.

Découvrez tous les articles de l’édition spéciale ICI.

Print Friendly, PDF & Email