Surfez sur

WeMedia

‘Le Nouveau Consommateur’ opte sélectivement pour les magazines

‘The New Consumer’ est une étude annuelle quantitative qui dresse la carte des glissements dans le comportement d’achat des consommateurs belges. Pour cette initiative signée de Persgroep Advertising, C-Change, Burat Research & Strategy et l’université de Gand, la segmentation s’est faite sous la houlette du professeur Gino Verleye.

Le terrain a eu lieu en mars 2014. Avec plus de 2.000 répondants, les résultats sont représentatifs pour la Flandre et la Wallonie. Cette étude est un outil pratique pour tout annonceur qui, face aux changements dans le comportement consommateur, cherche à prendre la balle au bond.

 

Des Passives à Small is beautiful

Dans l’étude, six segments peuvent être distingués :

1/ Passives, 18-34 ans (revenus modestes ou sans emploi, vivent toujours chez eux mais pas en ville, consommation média : réduite sauf médias sociaux, baissent les bras)

2/ Next Generation, 18-34 ans (étudiants et jeunes entrepreneurs, vivent principalement à Bruxelles, curieux, utilisateurs actifs de médias (tant traditionnels que sociaux)

3/ Fixers, 35-54 ans (ménages à double revenu, ‘tech savy’, tiennent les rênes en tant que consommateur, consommation média : préférence pour la TV et le smartphone ou la tablette)

4/ New Citizens, 35-54 ans (mères isolées, chômeurs, étudiants, la crise économique incite à adopter un comportement de consommation pragmatique, cherchent à résoudre les problèmes avec optimisme, consommation média : accent sur les magazines féminins)

5/ Senior Savers, 55-64 ans (consciemment à la recherche de ‘solutions’ financières intéressantes, procèdent à des achats groupés, consommation média : principalement presse quotidienne et TV)

6/ Small is beautiful, 55-70 ans (recherchent des produits de qualité, procèdent à des achats groupés, consommateurs critiques, surtout situés en Wallonie, consommation média : radio, magazines et sites Web d’information)

 

Qu’avons-nous appris ?

Il est clair que c’est surtout dans le segment Next Generation qu’on peut trouver les ‘game changers’ pour l’avenir.

 

Cela n’empêche qu’on peut aussi trouver le nouveau consommateur dans d’autres segments.

 

 

 

En général, ce nouveau consommateur est parfaitement conscient tant de la crise économique qu’écologique. Il ne se fait pas d’illusions, mais ne baisse pas non plus les bras. En outre, il attend des marques et des producteurs qu’ils lui apportent des solutions créatives et innovantes. Il maîtrise son propre comportement, est créatif, critique et souhaite surtout ce qui est bon pour lui et pour le monde qui l’entoure. Ce nouveau consommateur autonome est en ligne, économe et aspire à la durabilité. La qualité du produit est primordiale, mais la nature de cette qualité, le consommateur la détermine lui-même. Les marques font bien d’en tenir compte, car ce consommateur trouve souvent ses solutions dans des initiatives inédites et inattendues qui répondent à cette nouvelle vision de la qualité.

Quant au comportement média, il s’avère que chaque segment a ses exigences et usages spécifiques, mais en termes de sélectivité les magazines sont N’° 1 dans 3 des 6 segments. Pour info : la sélectivité est basée sur l’utilisation média régulière par rapport à la population totale (Belges 18-70 ans). Les médias indiqués en bleu sont sélectifs (les gris non).

Toute l’info sur www.persgroepadvertising.be

Print Friendly, PDF & Email