Surfez sur

WeMedia

Les marques de beauté profitent du lien solide entre les femmes et les magazines

Aucun média ne touche les femmes comme le font les magazines. Les annonceurs aussi en tirent profit. Par exemple, 67 % des lectrices passent à l’action après avoir vu une annonce ‘santé & beauté’, révèle une étude canadienne.

Avec un taux de 67 %, le secteur ‘santé & beauté’ obtient un excellent score. Suite à une publicité, deux tiers des lectrices se sont forgées un avis plus favorable sur la marque, ont conservé l’annonce ou ont effectivement acheté le produit. 39 % de ces 67 % représentent en effet des actions d’achat effectives : les répondantes ont acheté le produit ou envisagé de l’acheter.  Ce sont là des scores qu’on n’enregistre plus que pour les marques FMCG…

La preuve en est aussi fournie par une autre étude. Celle-ci démontre que ce sont surtout les lectrices magazine qui achètent pour plus de 50 dollars en maquillage tous les mois. Le média est loin devant Internet, les journaux, la radio et la télévision. Même topo pour celles qui, le mois précédent, ont acheté pour plus de 50 dollars en produits de soins : ce sont à nouveau les lectrices magazine qui réalisent le meilleur score. Enfin, chez celles qui ont acheté pour plus de 50 dollars en parfum, les lectrices magazine sont également surreprésentées.

Ces informations proviennent des Category Quick Hits de ‘Magazines Canada’. Pour le secteur ‘Health & Beauty’, on a exploité les données d’avril 2014 à mars 2015.

Plus d’infos (ANG)

Plus d’infos (FR)

Print Friendly, PDF & Email