Surfez sur

WeMedia

Les marques magazines misent sur des événements à petite échelle

Il y a une dizaine d’années, le média magazine a eu l’inspiration d’exploiter des événements comme touchpoint supplémentaire. Des happenings comme le Flair Shopping Day, l’annonce du Trends Manager de l’Année ou la Journée NINA nationale attirent des milliers de gens et permettent aux marques magazines et à leur public de se rencontrer en live. Les événements à petite échelle vont encore un peu plus loin : de par leur spécificité, ils offrent un contact plus intime avec le lecteur. Ce qu’un annonceur aussi sait apprécier.

Feeling Forward, tel est le nom du concept qu’a lancé Feeling le mois dernier. Il s’agit d’un programme d’événements  » qui vous enrichit dans toutes les facettes de votre vie « . Le nouveau concept comprend tant des sessions petit déjeuner que des événements cocktail où sont abordés des thèmes variant d’un atelier parfum exclusif à un exposé sur les placements éthiques  ou une séance d’entraînement pour commencer la journée en pleine forme. Au niveau du contenu, les thèmes Feeling tiennent le haut du pavé.

Là où dans le cadre d’événements à grande échelle il s’agit surtout de transposer l’âme du magazine vers un environnement live, les événements plus restreints permettent de creuser davantage les contenus majeurs du titre.

Maximum 100 personnes

Avec Feeling Forward, Sanoma se retrouve quelque peu seul dans le paysage magazine belge. Seul Roularta prend des initiatives comparables.  » Nous organisons de temps en temps des master class « , raconte Philippe Belpaire, directeur général de Roularta Media.  » Nos Rendez-vous Weekend Knack et Weekend Le Vif offrent une expérience supplémentaire à nos lecteurs, mais nous y associons aussi des partenaires. Un annonceur a par exemple le loisir de présenter un produit.  »

Souvent, ce sont bien sûr les orateurs qui appâtent les participants au workshop. Dans le cas de Feeling Forward, il s’agit par exemple de gens de référence comme Pascale Naessens et Ianka Fleerackers. A chaque fois, le nombre de lecteurs est limité à 100 maximum. Il s’agit là d’un choix délibéré pour pouvoir offrir de la qualité. Cette qualité a d’ailleurs un prix. Assister à un événement de Feeling Forward vous coûte 45 € (boissons, repas, goodiebag contenant souvent un livre).

Un solide touchpoint pour les annonceurs

Ce type d’événements à petite échelle constitue une étape logique pour les marques magazines.  » Cela fait partie intégrante de l’expérience de communautés « , analyse Philippe Belpaire.  » Les gens lisent sur tel ou tel sujet, mais ils veulent aussi le vivre en direct.  »

Les événements collent donc de près à la cible et à son univers. Ils forment dès lors un touchpoint intéressant pour les annonceurs, notamment en termes de possibilités d’activation, à condition qu’ils aient un message pertinent à partager « . Omega et Deutsche Bank se sont liés à Feeling Forward.

Alors, qui parmi les annonceurs et les marques magazines, seront les prochains à se lancer ?

Print Friendly, PDF & Email