Surfez sur

WeMedia

Libeller la publicité native ? Utilisez ‘Publicité’ ou ‘Sponsorisé’

Lorsqu’il s’agit d’identifier la publicité native, les surfeurs estiment que les labels ‘Publicité’ et ‘Sponsorisé’ sont les plus adéquats, parce qu’ils sont déjà connus et qu’ils apportent de la clarté. C’est ce qui ressort d’une récente étude allemande. D’autres termes, comme ‘Présenté par’ ou ‘Promotion’, sont moins bien perçus.

La préférence pour ‘Publicité’ et ‘Sponsorisé’ vaut pour tous les appareils sur lesquels Internet est consulté, mais c’est dans le cadre de l’Internet mobile que la préférence est la plus marquée. Une publicité native libellée de cette façon est plutôt jugée intéressante, actuelle et informative par les utilisateurs. ‘Publicité’ est surtout jugé approprié dans un contexte rédactionnel (60 %). ‘Sponsorisé’ est le terme le plus connu (72 %) et est perçu comme étant encore plus parlant que ‘Publicité’.

L’acceptation de ce type de publicité est étonnamment bonne. La publicité native dans un contexte rédactionnel est jugée appropriée, actuelle et intéressante. En outre, elle passe pour être crédible et sérieuse chez les répondants. Dans ce contexte, il est essentiel que les publicités natives soient identifiées de façon univoque. L’acceptation est la plus grande lorsque le natif est clairement reconnu comme étant de la publicité et que par après les utilisateurs ne se sentent pas dupe. L’évaluation est alors considérablement plus positive : c’est plus clair, plus crédible et plus informatif.

Les éditeurs allemands et la fédération pour l’e-commerce en Allemagne (OVK) en concluent qu’une recommandation en matière d’identification de la publicité native relève de la plus haute priorité. En effet, sachant que 35 % des éditeurs affiliés à la VDZ communiquent un chiffre d’affaires en hausse en publicité native, une acceptation et une appréciation durablement élevées de la part des utilisateurs Internet est dans l’intérêt de chacun.

Source : VDZ 

Print Friendly, PDF & Email