Surfez sur

WeMedia

Que dit l’étude Pulsar de Space à propos des magazines ?

 

La grande étude de Space baptisée Pulsar démontre que les magazines tiennent la dragée haute aux autres médias achetés, mais aussi aux médias détenus et conquis.

 

Voici les principales conclusions concernant les magazines, agrémentées des commentaires de Bernard Cools, directeur général adjoint de Space.

 

L’étude Pulsar de Space est pour le moins ambitieuse. Elle s’intéresse non seulement aux marques, mais aussi à l’utilisation stratégique des points de contact lors de la communication de ces dernières. Fait intéressant : elle ne s’est pas uniquement concentrée sur les médias.

Pour les médias – dont les magazines –, cela permet de faire une comparaison avec d’autres points de contact comme les brochures ou les évènements.

Dans ce contexte global, il apparaît que les magazines possèdent les atouts nécessaires. « Tout d’abord, ils invitent au rêve Â», indique Bernard Cools. « Les magazines peuvent procurer des émotions. Dans ce domaine, ils font aussi bien que la télévision par exemple. Et ce, alors que l’aspect émotionnel est bien trop souvent considéré comme un attribut propre aux médias audiovisuels. L’étude Engagement de Sanoma l’avait déjà démontré. Â»

« Une deuxième caractéristique des magazines est qu’ils sont très adaptés pour lancer des nouveautés Â», poursuit le directeur général adjoint de Space. « Quand on regarde tous les médias achetés, ils se trouvent au même niveau que la télévision ou les affiches. Â» Le fait que les magazines inspirent y est certainement pour beaucoup.

« Enfin, il y a le pouvoir du contenu de marque dans les magazines. Ce contenu est considéré comme très crédible et est ainsi en mesure de susciter un changement au niveau du comportement d’achat. Étant donné que les publicités proprement dites se chargent déjà de séduire le consommateur, c’est le complément idéal. Â»

Voici un bon example de Flair.

venus branded content flair

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email