Surfez sur

WeMedia

Quelle est exactement la différence entre Millennials et GenZ ?

L’an prochain, les plus vieux Millennials, nés en 1981, souffleront leurs 40 bougies. Il est donc grand temps de prendre au sérieux la génération suivante, née après 1996, et de la suivre avec la plus grande attention. C’est ce qu’on s’est dit du côté du Pew Research Center.

Lisez aussi : Euh.. GenZ ?

Par définition, les descriptions de générations équivalent à des généralisations et des simplifications. Elles mettent en exergue les points commun les plus saillants entre les gens d’une certaine catégorie d’âge et gomment les différences individuelles, qui entre les membres d’une même génération sont aussi importantes qu’entre les générations même.

Il ne s’agit dès lors que d’un moyen d’analyser l’influence des changements dans le temps (comme la numérisation, la globalisation et la fluidité de genre). C’est plutôt un objectif braqué sur le monde qu’un label qui stigmatise, ou une ligne de conduite ou de pensée. Les changements importants dans le biotope sonnent dès lors ‘l’émergence’ d’une nouvelle génération.

Pourquoi tracer la ligne générationnelle à hauteur de 1996 ?

Le nombre d’années de naissance par génération diffère, étant déterminé sur base d’une analyse. Dans la définition du Pew Research Center, la génération Millennial couvre 16 années, tout comme la Génération X, tandis que les Baby Boomers comptent 19 années de naissance.

Graph: # birthyears per generations

Du point de vue des chercheurs, l’année 1996 offre une ligne de démarcation intéressante, dixit l’institut de recherche. On distingue une série de facteurs d’ordre politique, économique et social qui définissent les Millennials dans leurs années formatives, tels que les attentats terroristes du 11 septembre, les guerres d’Irak et d’Afghanistan, ou encore la polarisation croissante des clivages politiques et des opinions.

Les différences entre Millennials et GenZ

De nombreux Millennials ont entamé leur vie active au beau milieu d’une récession, ce qui leur a valu un départ relativement lent (revenus, achat d’habitation, etc.) et les a poussé à faire d’autres choix. C’est une réalité qui aura un effet durable et qui les démarque des GenZ.

La génération des Millennials est la plus diverse à ce jour, mais celle des GenZ la détrônera sur ce point. De plus, la GenZ est la première génération de natifs numériques authentiques : l’Internet (mobile) et les smartphones ont été une évidence dès leur naissance (quand l’iPhone a été lancé en 2007, les plus vieux GenZ avaient 10 ans).

Graph: # searches per generation

Les médias sociaux, le divertissement et la communication sur demande, la connectivité ininterrompue sont des innovations auxquelles les Millennials ont dû s’adapter, avec le temps. Pour les GenZ, c’est la réalité quotidienne. Quant à savoir quelles en seront les conséquences à long terme, seul le temps pourra nous le dire. (Lisez aussi Des détox digitales régulières). Cela vaut évidemment pour beaucoup d’aspects propres à cette nouvelle génération : elle est encore jeune et de nombreux éléments qui la forgeront en tant que génération (la crise du coronavirus ?) sont sans doute encore peu connus. Dans les années à venir, le Pew Research Center suivra dès lors la GenZ à la trace pour régulièrement publier ses conclusions.

Sources : Horizont, Pew Research

Sur le même sujet :

 

Print Friendly, PDF & Email