Surfez sur

WeMedia

Qu’est-ce que l’année 2020 réserve au média magazine ?

Media 2020 TrendsMediaSpecs et Roularta Media ont invité quelque 30 professionnels média à s’exprimer dans Trends sur l’aspect que prendra le paysage média en 2020. Ils se sont aussi épanchés sur le média magazine. Découvrez les points de vue d’un trio d’experts renommés : Rik De Nolf, Jaak Smeets et Mike Koedinger.

De quoi aura l’air le média magazine en 2020 ? Ils n’ont certes pas de boule de cristal, mais nos experts chevronnés partent de l’hypothèse qu’il sera encore plus multimédia, même s’il est difficile d’évoquer concrètement comment se présentera le paysage. « La direction empruntée dépendra fortement des nouvelles technologies qu’on pourra encore lancer », dit Rik De Nolf, CEO de Roularta.

En tout cas, dans ce paysage le print jouera un rôle éminent. « En 2020, il y aura toujours d’excellents magazines papier », dit avec conviction Mike Koedinger, CEO de Maison Moderne au Luxembourg, « à condition que cela vaille la peine de paraître sur papier. N’oubliez pas que dans cinq ans, on sera continuellement assis devant un écran au boulot. Les magazines papier seront synonymes de divertissement authentique. »

Laissez le lecteur choisir

Toucher le lecteur sur toutes les plates-formes que celui-ci utilise pour consommer du média, telle est la mission manifeste du média magazine. Il est toutefois probable qu’en 2020, ce lecteur sera encore plus occupé et qu’il voudra consommer l’information encore plus vite. Voilà un autre paramètre auquel le média magazine devra s’adapter.

Selon Jaak Smeets, Directeur de Groupe-Editeur chez De Persgroep, la solution est simple : il s’agit de mettre en place une offre qui, du matin au soir, permette aux gens de choisir ce qui leur convient le mieux : mobile, rapide, tout en décélération, en toile de fond. « Et ne cessez pas de poser un regard critique sur vous-même », ajoute-t-il.  « Si les gens n’ont pas de temps à vous consacrer, c’est rarement bon signe. »

L’essence perdure

Cependant, aux yeux des experts une chose est claire comme le jour. L’essence du média magazine reste inchangée. Jaak Smeets : « Notre boulot reste le même : informer, raconter, servir et divertir. Tout ce qui nous permet de mieux faire ce boulot, nous devons l’exploiter. Mais alors de préférence sans sauter comme des malades sur tout ce qui bouge au pays des hypes et des innovations de tout genre. »

D’avis d’expert, dans cette optique l’évolution vers une marque est plus qu’un hype. Mieux encore, selon notre trio c’est le développement le plus important de ces dernières années dans le monde des magazines, tout en étant une évolution qui est loin d’être terminée. « Devenir une marque média est un must absolu pour les titres print », entend-on chez Mike Koedinger. « Ils peuvent partager les mêmes valeurs sur différentes plates-formes et se voient offrir la possibilité d’être présents également en digital et en audio et vidéo. »

Jaak Smeets aussi est enthousiaste : « Jamais auparavant, les marques fortes n’ont eu autant de possibilités de toucher les gens qu’aujourd’hui. Leurs lecteurs existants, mais aussi de nouveaux lecteurs. À condition que la marque soit forte. Briller dans quelque chose, et parvenir à amplifier cette excellence sur toutes les plates-formes. »

Lisez l’article complet

Découvrez tous les articles de l’édition spéciale

 

Print Friendly, PDF & Email