Surfez sur

WeMedia

Qui regarde encore les annonces magazines ?

Il y a encore des certitudes dans la vie : entre 2008 et 2014, l’attention du lecteur pour les publicités magazines a légèrement augmenté. Quant au pourcentage de lecteurs qui après avoir vu une annonce passent à l’action, il reste lui aussi toujours aussi haut.

Une révolution secoue le monde média : tout semble glisser vers le digital et le mobile. A de tels moments, il est bon de savoir qu’il existe des valeurs sûres, qui offrent un socle sur lequel ériger une campagne. Une analyse d’études d’impact publicitaire* effectuées entre 2008 et 2014 fait apparaître que l’attention pour les annonces magazines est toujours aussi grande. 7 lecteurs sur 10 les voient consciemment.

Ces conclusions sont basées sur des nombres importants d’annonces mesurées et la tendance est claire : en 2014, les lecteurs magazines regardent (70 %) toujours autant les annonces dans leurs titres favoris qu’il y a six ans, voire en peu plus. La lecture d’annonces magazines semble même grimper :  de 25 % en 2008 à 28 % en 2013.

Plus d’une étude a déjà démontré que les publicités magazines poussent à l’action. Dans ces études-ci aussi, cela réapparaît : 37 % des lecteurs déclare avoir entrepris ou vouloir entreprendre une action. Une telle action peut être des plus variées : visiter un site Web, publier quelque chose sur Facebook,  demander de l’information, voire se rendre au magasin. Aux yeux des répondants, les annonces constituent un contenu apprécié et forment un élément pertinent et naturel de l’expérience magazine. Il y a donc peu d’irritation et d’évitement publicitaire, ce qui fait qu’il y a beaucoup plus d’attention et d’engagement authentiques, ce qui finalement se traduit par de l’action.

* Readex Research mène les études ‘Red Sticker’ au Canada et a analysé les données ‘vu’ et ‘lu’ de -5.181 annonces, ainsi que les données ‘action entreprise/planifiée’ de 11.051 annonces (toutes 1/1 page quadri) de 2008 à 2014 inclus.

Print Friendly, PDF & Email