Surfez sur

WeMedia

Research: All media are social

 

Les 5 grands enseignements de l’étude « All media are social »

Imaginez: vous gagnez un séjour sur une île déserte. Une seule condition : ne pas consommer ni consulter de médias (pas d’e-mails, de GSM, de télévision, de radio ou de magazines). Qu’est-ce qui vous manquerait ? Tel est le point de départ de l’étude « All media are social », composée d’un volet qualitatif (30 Flamands de 18 à 54 ans) et d’une partie quantitative (1 247 répondants). Commanditée par De Persgroep Advertising, elle a été réalisée par le bureau d’études InSites Consulting. Revenons sur les 5 grands enseignements de cette étude…

1) Magazines = inspiration

Au risque d’enfoncer une porte ouverte, rappelons que pour le consommateur, un magazine s’apparente à un moment à soi, à du bon temps. Il prend le temps de le lire et aime s’y plonger. Les magazines servent donc de source d’inspiration aux consommateurs (et cela vaut aussi pour les publicités).

 

2) Les magazines alimentent la conversation

En faisant office de source d’inspiration, les magazines suscitent la conversation. Celle-ci ne se limite pas au lifestyle : elle porte également sur les marques.

 

3) Join the conversation

Une conversation sur trois au sujet d’une marque fait suite à une publicité. Pour y participer, une marque doit s’informer et trouver les sujets susceptibles d’alimenter une conversation.

 

4) Les lecteurs de magazines cherchent des infopublicités

Les consommateurs sont clairement ouverts aux informations dans les magazines. Une fois de plus, ces informations ne doivent pas forcément se limiter au contexte rédactionnel. Les infopublicités ou le contenu sponsorisé constituent donc un excellent moyen de véhiculer un message. Les consommateurs sont en mode « lecture » et « scanning » : il ne tient qu’aux annonceurs d’en profiter. Comment ? En compilant sur une même page des informations relatives à plusieurs produits et marques et en les entrecoupant, par exemple, de trucs et astuces.

 

5) Adaptez votre publicité au contexte

Les publicités qui ne cadrent pas avec le caractère relaxant et divertissant d’un magazine ont le don d’agacer le lecteur. D’où l’importance de s’adapter au contexte.

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email