Surfez sur

WeMedia

‘Bonding’, le secret d’une publicité efficace

Les magazines et leurs lecteurs : c’est et ça reste une relation extraordinaire et – pour les annonceurs – particulièrement lucrative. L’étude Magonomics (effectuée par Mindshare, Ohal et la PPA) a davantage creusé le lien entre un périodique et son lecteur. Chose plus importante encore : on a pris sous la loupe l’impact de ce lien sur les ventes. Conclusion : les campagnes magazines créent du ‘bonding’ (de l’attachement) avec la marque promue. Plus que d’autres médias.

 » Le ‘bonding’ est capital lorsqu’un consommateur passe à l’achat.  »
Marius Cloete, Head of Strategy de la PPA

Voici quelques-uns des résultats les plus frappants :

Dans les magazines, les lecteurs remarquent tout aussi bien les annonces que les articles rédactionnels :

  • ultérieurement, 54 % d’entre eux disent avoir vu certains contenus, que ceux-ci émanent de la rédaction ou d’un annonceur.
  • 63 % des lecteurs passent à l’action (Net Action Score) après avoir vu une annonce magazine.
  • 22 % envisagent d’acheter un produit (contre 12 % face à du contenu rédactionnel).

En outre, les magazines réussissent  » mieux que tout autre média  » à amener les consommateurs à forger un lien avec les marques. C’est un des facteurs primordiaux dans le processus de choix d’un consommateur lors de l’achat d’un produit.

Via le fameux outil BrandZ de Millward Browns, Magonomics démontre en outre qu’un investissement supérieur dans les magazines peut considérablement augmenter le ‘bonding’ supérieur. Les marques qui consacrent plus de 7 % de leur budget média en moyenne aux magazines obtiennent des scores de ‘bonding’ supérieurs de 72 % à ceux de marques disposant d’un budget magazines inférieur.

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email