Surfez sur

WeMedia
The Lifted Brow cover on table

The Lifted Brow, de la littérature qui a de l’impact

Des magazines consacrés à l’alimentation, aux voyages, au lifestyle, … Il en existe plus sur chaque thème imaginable que vous ne pouvez en compter sur vos dix doigts. Sur la littérature aussi, des dizaines de magazines sont publiés qui valent le détour. Cependant, comment choisir le meilleur magazine littéraire ? Nous avons opéré ce choix pour vous. Voici The Lifted Brow, une perle littéraire qui a de l’impact.

A lire aussi : 8 magazines qui font de vous un meilleur marketeur

Quand ils lisent The Lifted Brow, les amateurs de littérature ont le cœur qui s’emballe. Le titre ne contient pas de simples critiques de livres, mais bien des long reads de toutes sortes. Et les essais, chroniques et interviews ne sont qu’un début. Plongez dans ce magazine et vous y trouverez aussi tant des récits de fiction que de non-fiction, publiés pour la première fois. Fort heureusement, il ne doit pas toujours s’agir de livres ; ce magazine laisse aussi régulièrement libre cours aux opinions politiques.

Son design visuel épatant vous convaincra d’ouvrir The Lifted Brow. À chaque fois, la couverture artistique met dans le mille. Le graphisme dans le magazine même vaut toutefois aussi le coup d’œil. Chaque texte est illustré de croquis fait main et les bandes dessinées sont également de vrais bijoux. Et non, ce ne sont pas le Bob et Bobette de la bande dessinée. Chaque BD est l’œuvre d’un autre auteur et a son propre style. Chacune avec sa propre histoire.

Un magazine qui a de l’impact

Les magazines peuvent faire la différence et c’est exactement ce que fait celui-ci. The Lifted Brow matters. Il encourage les gens qui vivent dans la marge artistique et démographique à écrire et dessiner pour la publication. La rédaction veut ainsi aider les gens qui s’identifient à d’autres croyances et à une autre sexualité à accéder au monde littéraire.

Partout dans le monde, des auteurs peuvent envoyer leurs écrits dans l’espoir de les voir publiés dans The Lifted Brow. Cependant, si vous n’êtes pas un fidèle lecteur du magazine, vous aurez peu de chance de parvenir à vos fins. Injuste, dites-vous ? Que non ! Ce magazine ne cherche qu’à rester fidèle à son credo. Si vous ne connaissez pas l’humour sec et le style du titre, vous aurez vite compris.

The Lifted Brow covers

Que pouvez-vous donc apprendre de ce magazine ? The Lifted Brow vous apprend à sortir des sentiers battus. Soyez créatif avec le concept de votre magazine et le contenu que vous partagez. Ne craignez en outre pas de prendre position.

Depuis la première publication du magazine en 2007, celui-ci s’est dès lors transformé d’un tabloïd en une perle littéraire racée. The Lifted Brow est un magazine à but non lucratif publié à Melbourne, en Australie. Il compte un numéro par trimestre et est disponible partout dans le monde. Vous ne devez toutefois pas nécessairement jeter votre dévolu sur la version papier. Vous pouvez aussi choisir de lire le magazine via l’appli de The Lifted Brow. Contre paiement, bien sûr, mais fort heureusement chaque numéro vous offre un sneak peak gratuit.

Plus d’inspiration :

 

 

Frankie goes to Australia

La rédaction de magazinemedia.be se fixe pour mission de vous amener à découvrir les perles cachées du pays des magazines. Aujourd’hui, nous vous dévoilons un secret jalousement gardé : frankie magazine…

product-1334-gallery-04Un bel exemple de périodique sublimant le papier et faisant appel à quantité d’autres médias et canaux pour augmenter son audience et renforcer sa notoriété ? Le magazine frankie. Sans le moindre doute.

Ce bimestriel australien aborde la mode, l’art et la culture en arborant un look’n’feel propre et poétique. Le style rédactionnel  est très prononcé et direct. Le titre joue dès lors un rôle essentiel dans le lancement de nouvelles tendances. Le tout est incomparable, même si le magazine néerlandais Flow s’en rapproche fortement. La cible privilégiée est celle des 20 à 35 ans.

Résultat ? Un succès qui ne cesse de croître, avec un tirage qui atteint aujourd’hui les 58.000 exemplaires pour le magazine, et une audience mondiale estimée à quelque 300.000 lecteurs.

Outre le magazine, il existe une version iPad, un site web, un webshop et des groupes inspirants et performants sur quasi toutes les plates-formes de médias sociaux. Aucune autre publication en Australie n’enregistre de tels chiffres en termes de nombre de fans sur Facebook et de suiveurs sur Twitter.

Constat remarquable : frankie magazine n’a été lancé qu’en 2004. En 2012, le titre a été élu Magazine of the Year en Australie.

Entre-temps, la rédaction a aussi pondu deux livres de cuisine et un livre de photos. Chaque année, elle édite également un calendrier et un agenda, dont les stocks, en ces temps numériques aussi (ou surtout ?), sont épuisés en un temps record.