Surfez sur

WeMedia
New Year Greeting card

2019 en citations du site web Magazine Media

Traditionnellement, la fin de l’année est l’occasion de jeter un œil en arrière, de s’attarder un bref instant sur ce qui s’est passé et ce qui a été réalisé. Que laissons-nous définitivement derrière nous en 2019 ?  Qu’emportons-nous pour 2020 ? Nous espérons que ce florilège de citations tirées du site Web de Magazine Media vous aidera à y voir clair.

L’équipe Magazine Media et WE MEDIA vous souhaite une année 2020 magnifique, pleine de joie et de beauté !

Inscrivez-vous ici à notre newsletter et ne ratez plus aucun propos intéressant en 2020.

Portrait Vanessa SanctorumQuelles sagesses nos chroniqueurs ont-ils partagées avec vous en 2019 ?

« Quel est donc la caractéristique la plus importante d’un media planner à l’heure actuelle ? L’audace. » Vanessa Sanctorum, Strategy Director, Havas Media

« Les magazines seront toujours nantis de cette USP exclusive : le fait d’offrir des moments de qualité à leur lectorat bien-aimé. » Max Brouns

« Positionnement, respectabilité, expertise, rayonnement, … Pour atteindre leur objectif, les géants du Net font tourner les rotatives. En plein dans l’ère de la dématérialisation et de l’émergence d’une génération qui préfère l’usage à la propriété. » Vanessa Sanctorum, Strategy Director, Havas Media

Portrait Sam De Win » Mais comment créer ce contenu de qualité malgré la baisse des revenus des annonceurs ? Avec un paywall ! Vous pouvez compenser en partie la baisse des revenus publicitaires et en tant que magazine, vous obtenez financièrement plus de pouvoir pour produire un contenu intéressant et de qualité. » Sam De Win, Creative Director, Prophets http://www.magazinemedia.be/fr/la-chronique-de-sam-de-win-les-difficultes-numeriques/

« Les magazines ne deviennent-ils pas des produits de plus en plus luxueux ? Non seulement à cause de l’aspect « objet collector », mais aussi à cause du contenu, de la forme et du nombre de pages (Formidable, n’est-ce pas, « Feeling Wonen » ?). » Bart Lombaerts, Spyke

Les experts média belges se sont aussi fait entendre en 2019 :

Portait Marijke Haccour - Zigt« Il est clair que la qualité est redevenue un sujet brûlant chez l’annonceur. Celui-ci ne souhaite pas uniquement créer du reach, il veut avant tout disposer du bon contexte et là, le média magazine a bien sûr l’avantage. La qualité des magazines ne fait pas le moindre doute. 2019 pourrait donc bien devenir une année charnière pour les éditeurs de magazines. » Marijke Haccour, Zigt Media

« Au fil du temps, les magazines ont cependant suffisamment démontré que si l’on prend de l’espace publicitaire dans leurs pages, cela paie. » Luc Gueury, Print & Cinema Director chez Space http://www.magazinemedia.be/fr/un-expert-media-au-sujet-du-media-magazine-en-belgique-luc-gueury/

« Nous sommes persuadés qu’il est possible de monétiser le contenu en ligne. Pour cela, il faudra évidemment disposer de capacités techniques, car il faut veiller à ce que ce soit hyper simple pour votre lecteur de payer. Ça ne peut pas être un seuil. » Thierry Hottat, Marketing Manager Advertising chez Produpress

» Nous sommes nettement mieux reçus qu’avant par les rédactions ! Tandis que maintenant, les relations sont nettement plus ouvertes et souples. Tout le monde est désireux de trouver une solution « Edmond Arnoys, Print Planning Ad Operations Manager, IPM 

Lara Chammah, Roularta Media » J’ai opté pour une régie magazines parce qu’elle renferme une bonne base de données. Nous savons qui se tient derrière le contenu, qui le consomme, et nous pouvons ainsi proposer des solutions à 360°. Il reste encore beaucoup à réaliser ici. » Lara Chammah, Expert Programmatique, Roularta Media

» Bien sûr, nous ne sommes pas aveugles au déclin du marché. Nous essayons de traiter cela de manière créative, par exemple en laissant les magasins de journaux s’engager à livrer aux autres points. La croissance des ventes de ces magasins prouve que cela en vaut la peine. » Steve Desmet, Sales Manager de ventes au numéro, DPG Media

Antoinette RibasTout comme les experts belges dans le domaine de la publicité et du marketing :

« Cela peut être le début d’une histoire formidable. Le print est statique, mais de ce fait aussi moins intrusif que le digital. Il offre l’occasion de s’adresser aux gens de façon concise, mais néanmoins puissante. J’en suis convaincue. » Antoinette Ribas, Art Director, DDB

« Cette génération a grandi avec des vlogueurs et estime que les gens sont plus importants que les marques. Les marques et les magazines doivent s’inspirer de l’envie des jeunes de tout essayer. Les expériences priment sur les expériences produit.  » Joeri Van den Bergh, Managing Partner d’InSites Consulting

«Rien de plus idiot que de recevoir une promo pour des chaussures qui ne sont plus disponibles à votre taille, de se faire appeler ‘cher Monsieur’ quand on est une femme ou de devoir à chaque fois réintroduire les mêmes coordonnées ou informations de paiement. » Pieter Baert, Innovation Lead, bpost Future Lab

« Les jeunes créatifs sont comme des couteaux suisses. Car ils doivent être créatifs, mais ils doivent aussi être des designers, des photographes et des community managers. » Isabelle Hubinon, Helha

Ludovic Lenaerts « Les influenceurs qui, une semaine, vantent les mérites d’un produit de la marque X et, la semaine suivante, ceux d’un produit similaire de la marque Y, ça ne m’enthousiasme pas. Il est évident que ça ne fonctionne pas. » Ludovic Lenaerts, Head of Influencer Marketing chez DPG Media

« L’idée et la réalisation prévaudront toujours. Qu’il s’agisse d’une publicité classique dans un journal ou d’une innovation technologique complexe : un travail basé sur une idée solide, nouvelle, pertinente pour l’annonceur et magnifiquement exécutée, sera récompensé. » Michiel Baeten, mortierbrigade et membre du jury Eurobest 

Et comme toujours, notre site Web a aussi prêté toute l’attention requise aux propos tenus à l’étranger :

« I guess the three biggest areas we’ll be watching 2019 are : i) voice; ii) AI; and, iii) blockchain. » James Hewes, CEO of FIPP

« Les marketeurs doivent impérativement se mettre à réfléchir à  » un monde sans publicité » , dixit Marc Pritchard, Chief Brand Officer.

« Du point de vue d’une agence, il ne faut pas contempler un canal de façon trop limitée dans un silo. Pour chaque annonceur, les magazines consommateurs opèrent au sein d’un système de communication et c’est à partir de cette vision que nous devons planifier les campagnes. Dans ce contexte, la raison première pour investir dans les magazines est rarement l’audience ou l’échelle. » Jamie Higginson, Director, Mediacom

Tant le groupe de la Génération Z (18-24) que le groupe d’âge jusqu’à 35 ans ont commencé à lire plus via les canaux imprimés. La croissance est plus forte que chez les gens dans d’autres catégories d’âge. Le glissement tant annoncé vers la lecture digitale chez les jeunes ne s’est donc pas manifesté et on peut plutôt parler d’un revirement vers le print. ReThink Ink, Wardour

Là où l’off-line est garant de plus de deux tiers (71 %) de l’efficacité, les annonceurs n’ont jamais autant investi dans les médias numériques qu’aujourd’hui (41 %). Il y a donc un écart de pas moins de 12 % entre l’efficacité perçue et la part des investissements. CSA 

Bonne Année !

2015 en 9 citations

L’an dernier, sur ce site, nous avons donné la parole à toute une flopée d’experts. Pas étonnant que nous ayons donc récolté une belle liste de citations intéressantes. Voici l’année condensée en 9 citations…

Commençons par nos chroniqueurs maison. Tous les mois, tant Bruno Liesse (Carat) que Jorrit Hermans (Quick Brown Foxes) nous ont donné sans concession leur avis sur le monde du média magazine. Cela nous a valu quelques citations remarquables :

“(Les magazines,) c’est un peu le Direct Marketing des médias de masse.  » (Bruno Liesse). Lisez la chronique complète ICI.

 » Le magazine a une étymologie proche de magasin, où l’on trouve de tout et ce qui nous plaît. La publicité y est réputée peu ennuyeuse, riche de contenus, source d’idées et moins dérangeante que dans les médias audiovisuels.  » (Bruno Liesse). Lisez la chronique complète ICI.

 » Jamais auparavant, la publicité n’avait été plus proche du biotope naturel d’un magazine qu’aujourd’hui .  » (Jorrit Hermans). Lisez la chronique complète ICI.

L’an dernier, nos experts média belges s’en sont eux aussi donnés à cœur joie. Nous les avons questionnés sur les forces et les faiblesses du média magazine, entre autres à l’occasion du lancement des Big Wraps. Là aussi, ça a donné quelques citations marquantes :

 » La publicité native offre des possibilités dans le média magazine.  » (Hugues Rey – Havas Media). Lisez l’interview complète ICI.

 » La TV et les magazines sont peut-être bien les médias publicitaires par excellence.  » (Bernard Cools – Space). Lisez l’interview complète ICI.

 » L’avantage du magazine est le ‘slow reading’, là où le digital est lié à la vitesse et à la compression de l’information.  » (Dominique De Ville – Omnicom Media Group). Lisez l’interview complète ICI.

Enfin, notons aussi une série de citations mémorables sur le plan international, dont la plus frappante fut sans aucun doute celle de Sir Martin Sorrell (WPP) :

 » Même dans leur forme traditionnelle, les journaux et les magazines sont sans doute plus efficaces que ne le laisse supposer le crédit qu’on leur accorde actuellement. « . Lisez l’article complet ICI.

 » For advertisers, the most extraordinary thing about the magazine environment is that not only is there a relevant audience in place, but there is an audience fully engaged, engaged in a way that almost no other media can achieve.” (Douglas McCabe – Enders Analysis). Lisez l’article complet ICI.

 » We know that magazine brands have a huge influence on the way people think and on the purchasing decisions they make.  » (Clare Peters – MGOMD). Lisez l’article complet ICI.