Surfez sur

WeMedia
Ligue d'Alzheimers Belge

Des annonceurs donnant libre cours à la créativité dans les annonces – 2e partie

Les annonces print, rien de plus qu’une page remplie d’une image forte et d’une copy bien tournée ? Oubliez ça. Voici 8 annonceurs qui vous en boucheront un coin et jouent la carte de la créativité en magazine.

A lire aussi : Les annonceurs continuent à jouer la carte de la créativité en magazine

Honda

Les annonceurs automobiles ont compris que, pour retenir l’attention des lecteurs, il ne suffit pas d’insérer une photo du tout nouveau modèle. Comment alors capter l’attention ? En partant à la recherche de cette unique fonctionnalité du véhicule qui fait la différence. Honda l’a cherchée et trouvée, et coulée dans une annonce originale. Le constructeur a imprimé son tout dernier modèle (le CR-V) sur du papier de soie transparent, créant l’illusion que la voiture se trouvait tout simplement sur l’allée à la page suivante. Seulement, lorsque vous tourniez la page, vous pouviez voir une petite fille sur un tricycle, se tenant derrière la voiture. C’est justement cela que la caméra de recul de Honda parvient à détecter à temps.

Honda ad with chalk paper

Lancôme

Pour son 14e anniversaire, Lancôme, la marque de beauté française populaire, a voulu braquer les projecteurs sur son mascara. Elle s’y est pris en donnant une forme extra féminine au flacon et en la dotant du bling-bling nécessaire. Elle a toutefois aussi voulu jouer la carte de l’originalité avec les annonces magazine. Pourquoi alors ne pas colorer l’annonce dans le magazine en noir de jais et la couper en lamelles pour créer l’illusion de véritables cils ?

Lancome ad lashes mascarapub Lancome mascara

Shikun & Binui Solaria

Une annonce mue par le soleil. Telle était l’idée inspirée par l’entreprise de bâtiment israélienne Shikun & Binui. Du papier de soie affichant une simple illustration en noir et blanc accompagnée du message ‘Look at the page facing the sunlight’. Toute action entraînant une réaction, le soleil coloriait ensuite l’annonce. Le nouveau message ‘and see how you can benefit from it’ formait dès lors un gros clin d’œil aux panneaux solaires commercialisés par l’entreprise.

solar ad

La Ligue Alzheimer

En Belgique aussi, des organisations ont utilisé des annonces de façon intelligente. La Ligue Alzheimer a ainsi voulu demander plus d’attention pour les gens qui souffrent de la maladie. Publicis est venu à bord et l’annonce a trouvé preneur chez La Libre Belgique. Qu’est-ce qui vous traverserait l’esprit si, soudain, le reste de l’article était balayé d’un coup ? Les lettres et les mots se sont envolés et ont été oubliés. Exactement comme ça se passe chez les patients d’Alzheimer.

Ligue d'Alzheimers Belge

ASPCA

L’ASPCA, une organisation américaine qui s’engage pour l’adoption d’animaux errants ou abandonnés, a diffusé une annonce qui a apporté une larme aux yeux des lecteurs. Qui, en effet, est capable de rester de marbre devant l’image d’un chien sur le point d’être euthanasié ? Personne. Voilà pourquoi l’ASPCA a fait en sorte qu’à l’aide d’une petite bandelette savamment dissimulée le lecteur pouvait transformer la seringue en un collier. Existe-t-il un meilleur incitant pour adopter un animal que de lui sauver la vie ?

ASPCA dog ad

NAB

L’Association nationale des aveugles en Inde veut aider les gens à voir et les épaule dans leur formation et leur vie future. Dans ce cadre, un don fait la toute la différence ; pas seulement d’argent, mais aussi d’yeux. L’idée peut sembler un peu bizarre, mais elle va droit au but. L’annonce représente tout simplement une jeune fille, mais quand on tourne la page, on voit que deux trous sont percés à l’endroit de ses yeux. Ses nouveaux yeux, il est vrai. Car elle les a reçus de la femme à la page suivante.

NAB - Donate eyes

La Fabril – Olimpia 

Quelle est, pour la plupart d’entre nous, la méthode la plus connue pour tuer un insecte à l’intérieur ? On enroule un magazine et ‘paf !’, c’est réglé. Pour être fin prêt à attaquer, l’annonce de La Fabril, une marque proposant des produits de nettoyage, fournissait une bandelette à nouer autour de son magazine. Curieusement, celle-ci portait le message ‘Stop killing bugs with your favourite magazine’. En effet, il suffit de se procurer le nouveau nettoyant anti-insectes Olimpia pour ne plus jamais avoir à écraser un insecte avec son magazine favori.

La Fabril Olimpia ad

Aegon

Comment au mieux gérer ses finances en tant que nouveaux cohabitants ? C’est la question que s’est aussi posée la banque néerlandaise Aegon. La réponse ? ‘Discutez-en’. Seulement, lancer une telle discussion est souvent loin d’être simple, voire quelque peu gênant. Pour faciliter la chose, Aegon a créé un jeu de cartes que l’on pouvait sortir de l’annonce magazine. Au dos de chaque carte figurait une question cruciale dans toute discussion financière. En plus, le jeu est vraiment sympa.

Aegon ad - lets talk about moneyPub de Aegon - Lets talk money game

Besoin de plus d’inspiration ? 

VW and NORD DDB ad for Touareg Nightvision

VW and DDB storytelling glows in the dark

When NORD DDB was tasked with promoting the new Night Visionfeature for the VW Touareg – a thermal imaging camera designed to detect persons and animals on the road – it decided to shine a light on fauna’s plight, using a highly unusual approach. « The idea of contrasting talk of cutting-edge tech with an old-school Swedish bedtime story felt refreshingly original.”

Also read: Warning! New-car-smell inside

The resulting bittersweet children’s tale was published on the back page of the financial paper Dagens Industri Weekend. The ad is all text, save for a small illustration, and tells the story of a lonely deer who wanders perilously close to the road. So why choose a traditional format to promote an ultra-modern feature of the VW marque? NORD DDB copywriter Svante Pårup says the decision to use a children’s tale felt emotive and appropriate for the season. And what better way to deliver the message than in a format typically associated with storytelling?

« A magazine, he suggests, is about as close to a book as you can get – without being one. »

It’s hardly Hans Christian Andersen, but there is one fantastical flourish worth noting. Read the story in daylight and our doe-eyed protagonist meets an unfortunate, all-too-familiar end. Read it under cover of darkness, though, and you’re treated to a happier outcome – in glow-in-the-dark text. For VW’s execution to shine through, both in the dark and in a crowded media landscape, the ad was printed using two layers of ink: a traditional one for daylight, and a fluorescent one for night.

Related articles:

 

etagere with flower pots and glasses

Copieur de Humo/Lampiris découvert en Suède

La chaîne suédoise Clas Ohlson vend de l’outillage et du matériel de bricolage. Pendant la saison de végétation et du solstice d’été, il s’agit bien évidemment aussi de toutes sortes de matériels et accessoires de jardin. Pour les mettre en évidence, les Suédois ont librement copié une idée de Humo et Lampiris : des semences florales dans une page magazine. Enterrez la page, arrosez d’eau et le tour est joué : vous obtenez un parterre de fleurs de 297 x 210 mm.

Lisez aussi : Des innovations inspirantes ? Cela se trouve chez les marques magazine

Clas Ohlson ad with flower seeds

Comme l’avait déjà relevé Adweek, où nous avons trouvé cette annonce Clas Ohlson : c’est aussi suédois, mais un tantinet moins bizarre que l’annonce IKEA servant également de test de grossesse (lire plus ici). Du côté du magazine professionnel américain consacré à la publicité, on ignorait hélas que c’est une couverture Humo (lire plus ici) qui, il y a des années déjà, tenait la primeur de cette trouvaille créative. L’imitation étant apparemment la plus sincère des flatteries, chez Humo et Lampiris on n’a donc plus qu’à se targuer d’un si joli compliment !

Source : Adweek

IKEA pregnancy test print ad

Ad in the Picture: IKEA makes people pee on this ad to get a discount

IKEA pregnancy test print ad

IKEA’s new print ad helps consumers find out if they’re moving on to their next big life stage by informing them if they’re pregnant. (click to see the video)

The ad, which showcases the company’s Sundvik crib, encourages viewers to simply pee on a small marked strip on the bottom of the ad. If they’re expecting, the price shown on the ad will drop, reflecting the price offered to those in the retailer’s Ikea Family club.

Ikea and Akestam Holst worked with med tech lab Mercene Labs on developing the ad, which used enhanced version of the technology used in typical pregnancy test strips.

According to Mercene, its work on the ad may lead to new business oppurtunities. « We had to push ourselves to come up with several clever solutions to make the concept of the ad work in reality, » says Jonas Hansson, Head of new opportunities at Mercene Labs. « I think we can use some of the same solutions to help our customers create better products in their areas of life science and medical diagnostics. We will also develop a new substrate material for medical diagnostics based on what we learned in this project. »

Source: AdAge

  • E5 Mode pub Flair