Surfez sur

WeMedia
Aaron Philip cover Paper

Uncovered : les magazines n’arrêtent pas de pulvériser les tabous !

Après le premier transgenre, en couverture de Cosmopolitan en Afrique du Sud (lire plus ici) en 2019, voici une nouvelle primeur : le premier modèle transgenre noir handicapé, Aaron Philip, fait la couverture de Paper Magazine. C’est la saison ‘Pride’ et Paper y accorde une grande attention avec sept couvertures différentes.

Lire aussi : La couverture magazine : ” Un moment culturel dont on a distillé l’essentiel “

Une bonne couverture de magazine reflète ce qui vit dans la société, culturellement, et en distille une image. Cela signifie rendre visible ce qui souvent reste caché et mettre à l’agenda ce qui n’est pas toujours un sujet de conversation facile. En ce moment, outre le changement climatique la diversité est sans doute le thème de discussion par excellence, qu’il s’agisse de genre (lisez aussi ceci), de race, de foi ou d’âge. Ou encore, de la visibilité, l’acceptation et l’équivalence de gens vivant avec un handicap dans notre société, plus particulièrement dans la mode.

Aaron Philip photoshoot Paper

La diversité : silhouettes commercialisables

La couverture de Paper avec Aaron Philip nous présente un miroir qui nous renvoie tout un éventail de diversités réunies en cette personne unique. Philip, qui a 18 ans et est née avec une paralysie cérébrale, est entrée dans l’histoire l’an dernier lorsqu’en septembre elle a été engagée par Elite Model Management.

« Pendant longtemps, l’industrie de la mode n’a connu qu’un seul type de corps et un seul type de silhouette ‘commercialisable’. Aujourd’hui, nous entrons dans une époque et un climat dans lesquels tous les types physiques cherchent à être montrés et célébrés  – non seulement célébrés, mais aussi vus comme attirants et commercialisables », a raconté Philip à CNN lors d’une interview.

Philip doit son succès à sa présence sur les médias sociaux : elle compte près de 120.000 followers sur Twitter et Instagram. Désormais, elle pourra donc s’y targuer de sa première couverture de magazine.

Source : CNN

Sur le même sujet :