Surfez sur

WeMedia

La qualité des sites d’information est plus importante pour la sécurité de marque que le contenu

Une nouvelle étude britannique conclut que les mauvaises nouvelles et les ‘contenus intenses’ sur les sites de contenu de qualité ne nuisent pas aux marques. S’il est  vrai que les lecteurs réagissent de façon émotionnelle au contenu même, ils ne transfèrent pas leur émotions négatives éventuelles aux publicités.

A lire aussi : La blockchain et les médias : où en est-on en 2021 ?

D’après les chercheurs de Reach Solutions, la sécurité de marque ne serait donc pas menacée lorsqu’une annonce se retrouve côte à côte avec des sujets d’actualité à connotation négative, à condition que le site Web même jouisse d’une image positive auprès du lecteur. Il ressort de l’étude qu’un même récit sur des sites moins qualitatifs influence bel et bien l’attitude face aux marques.

Marques média de qualité et fiables

Ce phénomène serait lié à l’expérience même du site Web. 73 % des répondants déclarent en effet qu’ils s’attendent à voir du contenu douteux sur les sites de médias sociaux et 43 % sur les sites de vidéos générées par les utilisateurs. Pour les marques de médias d’information, ce chiffre n’est que de 19 %.

Au niveau des objectifs que sont la considération d’achat et la recommandation de la marque à autrui, les marques qui font de la publicité sur le site d’information de qualité ont progressé. Ici, il ne semble nullement être question du moindre effet de halo négatif du contenu. En outre, les gens associent deux fois plus souvent les marques qui font de la publicité sur les sites de médias d’information avec des valeurs comme la qualité et la fiabilité qu’ils ne le font pour les médias sociaux et les sites de vidéo CGU.

Ne pas bloquer les sites d’information fiables

Ces conclusions réfutent les conceptions généralement admises sur les contextes peu sûrs et remettent aussi en question le retrait de budgets marketing par les annonceurs dans le courant de l’année corona écoulée. De nombreux sites d’information ont été retirés de campagnes par souci de sécurité de marque, tandis que ce sont justement eux qui ont enregistré des chiffres d’audience en hausse et un taux de fiabilité plus élevé.

Cette étude suggère que les annonceurs ont absolument raison de s’inquiéter de l’endroit où paraîtront leurs publicités. Cependant, ce n’est pas tellement le contenu des articles, mais bien la qualité et la fiabilité des marques média qui font la différence.

Source : Mediatel 

Sur le même sujet :