Surfez sur

WeMedia
DAT logo

Roularta Media Group obtient le label DAT avec Le Vif

DAT_CERTIFIED_LOGOcroppedLe Vif, le magazine d’information francophone de Roularta Media Group, a désormais lui aussi décroché le label Digital Ad Trust. Le Vif est le pendant de Knack, qui avait déjà obtenu le label.  

Après les labels de qualité récemment décernés aux sites des journaux de Mediahuis, 11 sites d’information de qualité sont aujourd’hui labellisés dans notre pays.

Malgré la crise sanitaire actuelle, les audits Digital Ad Trust se poursuivent et les candidats sont toujours récompensés par un label pour les campagnes en ligne, à condition, bien sûr, que l’audit soit positif.

Le Vif continue donc à se profiler comme un produit de qualité désormais doté d’un label pour la publicité en ligne, le site répondant à tous les critères de qualité imposés par DAT.

Les candidats annonceurs qui pensent avoir manqué la date limite n’ont aucun souci à se faire : la prochaine est prévue pour le 22 mai. Le label ne prend actuellement en compte que les annonces display. Un label pour la vidéo suivra plus tard, cette année.

Digital Ad Trust Belgium est une initiative des fédérations d’annonceurs et d’éditeurs UBA et WE MEDIA visant à offrir plus de garanties de qualité aux campagnes en ligne des annonceurs.

Plus d’info sur DAT vous trouverez ici:

 

Beobachter magazine cover

Beobachter, plus que le Vif de la Suisse

Le 12 mai dernier, lorsqu’ont été décernés les European Magazine Awards, le Special Award a été attribué à Beobachter. En allemand, cela signifie ‘observateur’, et c’est le titre d’un magazine généraliste suisse bien connu. Avec un tirage de près de 300.000 exemplaires, c’est aussi un des plus grands.

Beobachter est un bimensuel. Au fil de ses 26 éditions par an, le titre part à la recherche de ce qui vit chez le consommateur, en termes de santé et de politique. En Suisse, le magazine est devenu une véritable institution. Fondé en 1926 sous le nom de Der Schweizerische Beobachter, il a atteint en 2017 un tirage frisant les 300.000 exemplaires. Constat surprenant : ce chiffre est légèrement supérieur à ce qui avait été réalisé quelques années auparavant. L’audience est de quelque 823.000 personnes. Pas mal dans un pays de 8 millions d’habitants, dont 64 % sont germanophones.

Assistance juridique

Il va de soi qu’aujourd’hui, Beobachter est une marque multimédia (dotée de ses propres programmes radio et TV), mais là où le titre fait la différence par rapport à un Vif, c’est dans l’édition de livres (il en compte déjà plus de 60 à son palmarès), l’offre d’assurances et d’une assistance juridique. Il s’agit à chaque fois de produits proches de l’ADN du magazine.

Screenshot website Beobachter

La protection des consommateurs, et notamment de certaines minorités, a toujours fait partie intégrante du titre. Avec son Prix Courage, Beobachter couronne chaque année les bonnes œuvres les plus admirables en Suisse et avec SOS Beobachter le magazine pilote une association qui aide les plus démunis.

Kinder der Landstrasse

En outre, de par son contenu le titre est aussi fortement lié à la démocratie. Il lutte ainsi pour les droits des femmes et dans les années ’70 il a marqué l’actualité internationale en publiant le récit des ‘Kinder der Landstrasse’ (Les enfants de la Grand-Route, ndlr.), un scandale datant de la première moitié du 20e siècle qui a vu 590 enfants yéniches arrachés à leurs parents.

Début avril, à l’occasion du European Publishing Congress, Beobachter a reçu un ‘Special Award’ dans la catégorie European Magazine of the Year (la palme ayant été décrochée par The Economist) et un ‘Award of Excellence’ pour son journalisme politique et sociétal.

Jetez donc un œil sur le site

D’autres magazines en point de mire :