Surfez sur

WeMedia
vrouw lezend op steiger aan het water

21 % des Belges lisent plus de magazines en été

En Belgique comme ailleurs, les vacances d’été ne sont pas complètes sans magazine à portée de main. C’est ce qui ressort d’une étude commanditée par Roularta Media. Les femmes, les jeunes et les personnes provenant des groupes sociaux supérieurs lisent plus en été. Du coup, 21 % des Belges consomment plus de magazines pendant les mois d’été que durant le reste de l’année. Cet effet estival d’une lecture accrue est un rien plus appuyé chez les femmes et les groupes d’âge plus jeunes, où 1 personne sur 4 déclare lire plus en été que pendant l’année.

Lisez aussi : Pas de vacances d’été sans magazines

68 % des Belges lisent des magazines et 9 lecteurs de magazine sur 10 lisent autant, voire plus pendant l’été. Dans les groupes sociaux supérieurs, la part de ceux qui lisent plus en été est la plus élevée : 30 % des GS 1-2 par rapport à moins de 20 % pour les autres groupes. Au niveau régional, aucune différence significative n’a été détectée.

Digital vs papier

En été, le rapport entre la lecture de la version papier et celle de la version digitale est le même que durant l’année. Durant l’été, la majorité lit uniquement la version papier et moins d’une personne sur 10 lit exclusivement la version digitale. Une personne sur trois lit les deux versions.

Le nombre de lecteurs estivaux ne lisant que la version papier est nettement supérieur chez les femmes, les néerlandophones réalisant également un score supérieur sur ce critère. À partir de 35 ans, 2 lecteurs magazine sur 3 ne lisent que la version papier en été.

Dans les groupes d’âge plus jeunes aussi (18-34 ans), la moitié ne lit que la version papier en été.

Source : Le 6 juin 2019, à la demande de Roularta Media, Ipsos a réalisé un sondage concis et ciblé sur le comportement de lecture en été. 1.741 Belges âgés de plus de 12 ans, représentatifs de notre population, ont participé à l’enquête, offrant des insights sur la lecture magazine en générale, leur comportement de lecture pendant les mois d’été et durant l’année, et la lecture de la version papier versus la version digitale.

Sur le même sujet :