Surfez sur

WeMedia

MAGnify 2020: why is context important for marketing?

Roger Verdurmen talked at MAGnify 2020 about the influence of context on our perception of normalilty, on our behaviour and on brand appreciation and message transfer in magazines and print.

Read our interview with Roger Verdurmen here

Verdurmen is Strategy Director at DPG Media in the Netherlands. With his experience at Brand Studio (branded content creation and strategy) and his personal interest in the research evidence he builds a strong case for context planning.

In this first part Roger explains why context is so important.

We have cut the presentation of Roger Verdurmen (and the other speakers!) into short form videos per subject.

You can access all 6 videos by Roger Verdurmen here.

The other subjects are:

  • Behaviour and value
  • Credibility
  • Proof: framing, Halo-effect
  • Proof: conceptual fluency, mindset, effectieve aandacht
  • Context in daily practice

Danny Devriendt discusses local media with his guests (part 2)

The key note speeches, divided into short form video you can find here:

 

MAGnify 2020: Results from Kantar’s COVID-19 Barometer

Deniz Sariyildiz, Director Creative & Media Effectiveness at Kantar, explores the roles of different media channels from a brand building perspective. In a world of extreme digital fragmentation, do we still have tools to create quality reach? With data from a range of Kantar research sources.

Read our interview with Deniz Sariyildiz here

In this video Deniz Sariyildiz shows some results of Kantar’s global COVID-19 Barometer. Covid changed the dynamics: we are consuming more media and to cut through the clutter with brand communication is more important than ever. Relevant content is always appreciated by people, concludes Deniz.

We have cut the presentation by Deniz Sariyildiz (and the other speakers!) into short form videos per subject. In the first part Deniz talked about the changing global media landscape.

You can access all 6 videos by Deniz here.

The other subjects are:

  • Results of the COVID-19 Barometer
  • The rol of magazines and other media in the mix
  • Receptivity and Trust
  • Influence of context
  • Key take-outs

Watch Danny Devriendt discuss local media with his guests (part 2)

The other two key note speeches, divided into short form video you can find here:

Deniz Sariyildiz MAGnify 2020

MAGnify 2020: Kantar on the changing global media landscape

Deniz Sariyildiz, Director Creative & Media Effectiveness at Kantar, explores the roles of different media channels from a brand building perspective. In a world of extreme digital fragmentation, do we still have tools to create quality reach? With data from a range of Kantar research sources, a.o. their COVID-19 Barometer.

Read our interview with Deniz Sariyildiz here

In this first part Deniz shows research based evidence about the changing global media landscape. 40% of advertisers and media-experts are not sure they use the opmital balance between online and offline channels.

We have cut the presentation by Deniz Sariyildiz (and the other speakers!) into short form videos per subject. You can access all 6 videos by Deniz here.

The other subjects are:

  • Results of the COVID-19 Barometer
  • The rol of magazines and other media in the mix
  • Receptivity and Trust
  • Influence of context
  • Key take-outs

Watch Danny Devriendt discuss local media with his guests (part 2)

The other two key note speeches, divided into short form video you can find here:

Bernard Cools

The Alpha Index: results of the study (Bernard Cools)

Bernard Cools and Bruno Liesse talk about their new study about the attention for advertising. They came up with the Alpha Index, which offers the market a better picture of the impact that the various media have, inspired by a study of the same name from the French agency MY Media.

In these two short videos Bernard Cools presents the main results from the Belgian study.

In the first video: reported attentiveness per medium, per media category and format and a comparison with the French results

In the second video: clutter perception, ad integration, optimized attention, relationship frequency / attention.

We have cut the presentation by Bruno Liesse and Bernard Cools into short form videos per subject. Watch the first part where Bruno explains what the Alpha Index is here.

The other subjects are:

  • How we made our survey
  • Key Learnings
  • Next steps

All short videos from The Alpha Index presentations of Bruno Liesse and Bernard Cools you can access here.

Watch Danny Devriendt discuss local media with his guests (part 1)

The other two key note speeches, divided into short form video you can find here:

Médias locaux : comme dans Astérix, les Belges se défendent bien

MAGnify 2020 étant presque terminé, il convient de finir par un bouquet final tonitruant. Celui-ci nous est fourni par un débat autour du rôle des médias locaux. Le modérateur de service est Danny Devriendt (IPG Dynamic). Nous l’avons sondé sur ce que lui pense de la question.

Découvrez le débat (part 1) maintenant ici

Les médias locaux semblent connaître un nouvel élan. Parmi les éléments qui y contribuent, citons la sécurité de marque, la viewability, mais aussi les fake news et Donald Trump. Danny Devriendt abonde dans ce sens, tout en apportant une nuance indispensable : « Les médias locaux se voient toujours placés face à des acteurs internationaux de la trempe de Google ou Facebook. Le mot d’ordre est invariablement ‘versus’. Pourquoi ne pourraient-ils pas exister côté à côte ? Tantôt se renforçant, tantôt se confrontant ?  Les médias sociaux diffusent l’information d’une façon spécifique. Exploitez cela en tant que média local et vous vous retrouverez illico dans leurs ‘chambres d’écho’, où vous pourrez aussi construire de l’audience. »

Les Belges peuvent s’estimer heureux

En Belgique, la situation apparaît encore relativement bonne pour les médias locaux, estime Devriendt. « J’appelle ça le glorieux sentiment ‘Astérix’, dit-il. « Nous avons la chance de vivre dans un pays où les médias locaux résistent bien, tant au Nord qu’au Sud. Au niveau TV, par exemple, on retrouve – avec RTBF-RTL et VRT-DPG Media – deux solides blocs qui se tiennent en équilibre et qui en matière d’information aussi sont concurrents. »

Dans d’autres médias aussi, Danny Devriendt distingue cette composante locale importante. Même si tout n’est pas synonyme de qualité, précise-t-il : « Quand je lis certains articles dans Het Laatste Nieuws, je vois peu de différences avec les médias de type Breitbart qui portent aux nues Donald Trump. Il est tout de même impératif qu’une attitude critique caractérise les médias locaux. À l’époque où je travaillais moi-même comme journaliste, on avait parfois plusieurs jours pour creuser un sujet. Ça n’est plus envisageable aujourd’hui. »

Symbiose ?

Dans le débat, Danny Devriendt cherche dès lors surtout à examiner comment encore mieux exploiter ses propres forces en tant que média local et à déterminer s’il doit vraiment s’agir d’un combat de David contre Goliath. « Je me demande si une symbiose n’est pas envisageable, qui exploite les forces des deux parties », laisse-t-il entendre. « Ainsi, l’information sur Facebook n’est pas toujours correcte. Les médias locaux pourraient faire appel à des vérificateurs de faits, par exemple pour débusquer l’information alimentant les théories de complot. Cela renforcerait leur rôle et leur permettrait de sortir de leur bulle de lecteurs dédiée. Facebook aussi en profiterait. À mes yeux, une symbiose permettrait de créer le système idéal entre petit et grand, laissant tout le loisir aux médias locaux de pleinement jouer leur rôle de quatrième pouvoir. »

Le rôle de l’annonceur

Le plaidoyer de Danny Devriendt ne peut évidemment devenir réalité que si le modèle d’affaires prend lui aussi un autre aspect. « Je réalise que tant les éditeurs que les médias sociaux doivent réussir à trouver un moyen de générer des revenus de lecteurs sur Internet pour ces médias locaux », explique-t-il.

Par ailleurs, il entrevoit un rôle important pour les annonceurs, certains desquels (dont D’Ieteren) ont décidé, il y a quelques mois déjà, de prévoir une partie spécifique de leurs investissements média pour les médias locaux.

« Je trouve que les annonceurs doivent s’attarder davantage sur ce point et se servir de leur pouvoir », dit Devriendt. « Si vous n’êtes pas d’accord avec la qualité d’un média, n’investissez pas dedans ou posez des conditions. Les médias qui bâclent leur travail, peuvent voir l’annonceur retirer ses revenus. La seule chose qu’apprécient ces acteurs est l’impact financier. »

Devriendt plaide donc pour un standard de qualité. Qui ne se conforme pas à la norme, ne recevra plus de fonds de l’annonceur. « Bien sûr, il faut s’y prendre intelligemment », ajoute-t-il. « En tant qu’annonceur, il n’est pas question d’intervenir dans le contenu, mais on est bel et bien en droit d’exiger qu’un certain pourcentage de ses dépenses revienne au journalisme. »

« On sent que c’est le moment propice pour le faire », conclut Devriendt. « Des annonceurs qui, plusieurs mois durant, ne font pas de publicité sur Facebook ; il y a quelques années, c’aurait été impensable. »

Danny Devriendt, IPG Dynamic

Regardez toutes les vidéos MAGnify ici!

Découvrez les autres interviews MAGnify 2020 :

 

MAGnify 2020 – What is the Alpha Index?

Bernard Cools and Bruno Liesse talk about their new study about the attention for advertising. They came up with the Alpha Index, which offers the market a better picture of the impact that the various media have, inspired by a study of the same name from the French agency MY Media.

Listen to Bruno Liesse explain what the Alpha Index is exactly and why it is important for advertising and media.

We have cut the full presentation into short form videos per subject. This is the first part, What is the Alpha Index?

The other subjects are:

  • How we made our survey
  • Results of the study – Attention by media category / format
  • Results of the study – Clutter perception, Ads integration, Attention optimization
  • Key Learnings
  • Next steps

All short videos from The Alpha Index presentations of Bruno Liesse and Bernard Cools you can access here.

The other two key note speeches, divided into short form video you can find here:

Rpger Verdurmen presenting at MAGnify 2020

MAGnify 2020 Part III is now live! With Roger Verdurmen

The show must go on! You can now watch Part III of MAGnify 2020 with Roger Verdurmen, DPG Media Netherlands on www.magnify.be/video!

Roger Verdurmen is Strategy Director at DPG Media in the Netherlands and responsible for Brand Studio. With 15 years of experience as a marketing communications strategist he is a likely advocate for a conceptual approach to branded content. Preferably long term, cross media and with maximum contextual relevance.

In his presentation Roger explains why content marketing is all about context. He builds his case with evidence from research human behaviour and own business cases.

Rpger Verdurmen presenting at MAGnify 2020

Watch and learn from Roger Verdurmen! (read our interviewwith him here in Dutch / here in French)

P.S. Any questions you have, please send them to info@magazinemedia.be. They will be answered here on this website (we will notify you).

Also watch MAGnify 2020 Part I with Bernard Cools and Bruno Liesse about the Alpha Index and Part II with Deniz Sariyildiz from Kantar here.

You can read the interviews with all our speakers:

MAGnify 2020: watch Part II now with Deniz Sariyildiz

You can now watch Part II of the MAGnify 2020 show with Deniz Sariyildize, Kantar on www.magnify.be/video!

« Value of consumer magazines in the Media Mix »

In her presentation from the comfort of her own home, Deniz explores the roles of different media channels from a brand building perspective with a particular focus on planning the role of magazines in the media mix. She will address the big question for marketing and media professionals: do we still have tools to create quality reach?

Expect evidence based argumentation from the Director Creative & Media Effectiency at Kantar. Despite the changing media behaviour you will find that professionally edited, original content that focuses on a particular passion point shared by the brand and the reader, does not lose it’s value.

Watch and learn from Deniz Sariyildiz! (read her interview here in Dutch / here in French)

P.S. Any questions you have, please send them to info@magazinemedia.be. They will be answered here on this website (we will notify you) and some questions will be discussed in the ‘Chair’ session on 22nd October by Danny Devriendt and his guests.

MAGnify 2020 Part I is still available for you to watch! Bernard Cools and Bruno Liesse talk about the Alpha Index here

You can read the interviews with all our speakers:

MAGnify 2020: watch today!

You can now watch our first MAGnify 2020 show on www.magnify.be/video!

Yes, we can definitely call this a show! This is not just a keynote speech by two renowned Belgian researchers (which would and should be enough to capture your attention!). But with our host Marcel Vanthilt introducing the first speakers in his incomparable way; and with a creative highlight from our last StuMPA contest at the end, we have added entertainment value. Because we are all worth it! And we need some humour and laughter in these orange and red Fall days.

Sit back and enjoy for the first and the last part, but most of all watch and learn from Bruno Liesse and Bernard Cools! (read their interview here in Dutch / here in French)

Bernard Cools en Bruno Liesse

P.S. Any questions you have, please send them to info@magazinemedia.be. They will be answered here on this website (we will notify you) and some questions will be discussed in the ‘Chair’ session on 22nd October by Danny Devriendt and his guests.

 

Deniz Sariyildiz

MAGnify 2020 : « Un magazine bien conçu donne une forte impulsion à la relation entre client et marque »

Les magazines ont moins facile à trouver leur place dans le paysage média actuel qu’il y a – disons – 25 ans. Quelle place les périodiques ont-ils encore dans les plannings média contemporains ? Quatre questions à l’attention de Deniz Sariyildiz, Director Creative & Media Effectiveness chez Kantar, et orateur au MAGnify 2020.

Watch and listen to Deniz Sariyildiz here

Quelle place les magazines ont-ils encore aujourd’hui dans le planning média ?

« Lorsqu’on analyse les changements qu’ont subi les investissements au cours des dernières années, il est d’autant plus clair que le digital connaît un essor, souvent au détriment des médias imprimés. Cela concerne évidemment aussi les magazines. Dans le monde actuel, axé sur le numérique, nous pouvons toutefois partir du principe que tout contenu original de valeur, focalisé sur une passion partagée par la marque magazine et le lecteur, continuera à exister.

La numérisation accélère toujours et l’information abonde. C’est justement pour ça qu’un magazine est un moyen formidable pour toucher ses clients. C’est un format unique, à l’endroit et au moment idéal : dans le cadre intime du lecteur, au moment même où celui-ci est à la recherche d’informations spécifiques. Les marques doivent toutefois s’assurer qu’il existe une correspondance entre les capacités puissantes du média et les KPI de marque, pour pouvoir attribuer suffisamment de fonds. »

Existe-t-il de la data qui démontre l’importance des magazines ?

« Lorsqu’on considère les analyses CrossMedia et Touchpoint que nous avons effectuées jusqu’à présent, on obtient une vue claire de ce qu’apportent exactement les magazines aux marques dans le mix média. Il ressort ainsi qu’avec des formats comme Facebook et les vidéos en ligne, les magazines sont les plus rentables par rapport aux différents objectifs d’une marque. Il s’avère en outre aussi que les lecteurs de magazines ont tendance à avoir une relation plus forte avec une marque. Quand un magazine est bien conçu, cela donne une énorme impulsion à la relation entre le client et la marque. »

Quelles étaient les différences avec la Belgique pendant le COVID-19 ?

« Ce qui a frappé pendant la crise du corona, c’est le fait que le confinement a amené les gens à consommer plus de médias, surtout au niveau TV et on-line. Cela n’était pas inattendu ; c’était plutôt une conséquence logique. Ce qui était toutefois intéressant, c’est que les Belges, comparés à d’autres, ne se sont pas tellement détournés des médias traditionnels. Bien que les Belges aussi étaient plus présents en ligne, il est frappant de constater que, lorsqu’il s’agissait d’obtenir de l’information, les Belges sont restés fidèles aux médias traditionnels. »

Quel conseil avez-vous pour les annonceurs belges ?

« De nos jours, il existe cependant clairement des doutes dans l’esprit des marketeurs sur ce qu’est le bon mix média. Et ces doutes sont complètement justifiés, pas seulement par rapport à l’on-line, mais aussi par rapport aux canaux off-line. Les annonceurs doivent se poser la question de savoir quels sont les objectifs de marque les plus importants. Le travail qui s’en suit est la création de contenus forts. De nos jours, le contenu est omniprésent et l’attention des gens est la récompense vers laquelle doivent œuvrer les annonceurs. Ça vaut assurément de s’y atteler. »

MAGnify 2020 débutera le 1er octobre. Un nouvel épisode tous les jeudis, avec le 8 octobre notamment la présentation de Deniz Sariyildiz.

Deniz Sariyildiz

Découvrez les interviews avec les autres orateurs de MAGnify 2020:

En attendant le 1er octobre, petite rétrospective sur MAGnify 2019 :