Surfez sur

WeMedia
Positive - Pay Attention campaign - Mike Florence - PHD

Le nouveau récit de magazine media : print premium et public engagé

Le récit sur le média magazine a changé : de plus en plus souvent, les marques magazine occupent l’attention de façon positive et rares sont ceux qui évoquent encore la mort du média. Lors de la publication des tirages britanniques au début du mois de février, la réaction des experts média était toutefois totalement différente par rapport à ce qu’on avait été habitué à entendre les années précédentes. L’attention s’est portée sur la puissance durable des marques magazine de par leur lien solide avec le public, la confiance qu’elles inspirent et le contexte sûr qu’elles offrent aux marques.

A lire aussi : Les marques magazines sont les ‘vrais influenceurs’ pour les marques premium et de luxe

Cette nouvelle rhétorique est liée à la problématique des médias digitaux, la fraude et la sécurité de marque, ce qui pousse à voir les ‘vieux’ médias sous une nouvelle lumière. Mais aussi aux entreprises média qui, partout dans le monde, s’engagent à l’unisson pour transmettre leur passion et leur foi en ce média. Pensez à la campagne ‘Magazines.Better.Believe.It’, à l’initiative Food Brand Trust, à la campagne ‘Press Pause’ et à la plateforme à long terme Editorial Media. Avec, pour exemple le plus récent, la campagne ‘Pay Attention’ de l’enseigne britannique Magnetic Media.

La baisse des tirages n’est pas propre aux médias imprimés

C’est la dure et franche réalité : même si l’évolution est plus lente qu’on ne le pense souvent, partout dans le monde les tirages des magazines imprimés sont en baisse. Ce n’est pas un scoop. Aujourd’hui, le directeur de Mediacom, Jamie Higginson, constate toutefois  que la baisse (lente, c’est vrai, mais constante) des tirages n’est pas propre aux magazines ou aux médias imprimés : tous les médias établis, dont la TV, sont confrontés à un public qui migre en direction du numérique.

Voici ce que prône Higginson : « Du point de vue d’une agence, il ne faut pas contempler un canal de façon trop limitée dans un silo. Pour chaque annonceur, les magazines consommateurs opèrent au sein d’un système de communication et c’est à partir de cette vision que nous devons planifier les campagnes. Dans ce contexte, la raison première pour investir dans les magazines est rarement l’audience ou l’échelle (ce rôle revenant à la TV et à l’OOH). »

Et de poursuivre : « Même si nous négocions sur base de modifications de tirage, de faibles baisses ne devraient pas nous empêcher de faire appel aux magazines quand ceux-ci sont bénéfiques pour le système de communication plus large des annonceurs. »

Enseigner aux clients

Les avantages des magazines sont, entre autres, un public engagé, un contenu ‘brand safe’ et une durée de lecture/de présence plus longue dans un environnement de confiance, tout en surfant sur la vague de la passion que témoigne le consommateur pour un sujet spécifique. Agences et annonceurs peuvent continuer à exploiter ces avantages au profit de leurs marques, ce qui signifie qu’il y a un rôle à jouer dans nos campagnes pour les magazines consommateurs. »

Graham Marter, Head of Publishing and Partnerships, Total Media, ajoute à cela : « Quand on lit un magazine, on est à fond dedans, avec peu de distractions. Cela vaut encore plus pour un magazine imprimé. Les publicités font partie intégrante de l’expérience et cadrent entièrement dans l’environnement média.

Or, le défi qui attend les agences est d’enseigner ce récit en développement à leurs clients.  Les marques média recherchent de nouvelles manières de générer du revenu, au-delà de la publicité. Nous devons travailler plus dur pour mettre en exergue ces opportunités, ainsi que les avantages d’un public plus réduit et impliqué. »

Source : Mediatel

Sur le même sujet :

FIPP INsight Awards logo

FIPP Insight Awards: winners announced!

Last night FIPP announced this year’s award winners for the most effective insight project in the global magazine media industry. The overall winner this year was a research project by four British publishing houses, Immediate Media, Dennis, Bauer and Haymarket, which proved the power of magazine media to change consumer minds and behavior in automotive: Fuel the funnel.

According to the judges*the level of the entries was very high and the decision process harder than ever. The award categories were changed in 2018 to allow for a wider scope of ‘best use of insight’ instead of the former research focus. The jury did not give awards in all categories this year.

There was no controversy regarding the award for ‘Fuel the funnel’ since it was a clear winner to all. Besides being a solid piece of research with interesting results like ‘change in favorite brand’ and ‘change in purchasing budget’, ‘Fuel the funnel’ also managed to fuel the actual advertising sales for these publishers in an impressive way. For this last feat they also won a Gold Award for Commercial Outcome.

The Magnetic Media research which is based on the ‘Fuel the funnel’-project, covering the home deco market, won a Silver B2B research Award. Read more about this research here.

In the B2B category Sanoma Netherlands and IPG Mediabrands won a Gold Award with their Trusted brands, Trusted Ads research. Read more about it here.

Sanoma Netherlands won a second Gold Award in the category Multi-platform Insight with their BSR Quality Planner in 2D and 3D: a highly innovative tool for consumer profiling beyond demographics. The data and tool are used for both advertising and editorial/publishing purposes.

Magnetic Media won a Gold Award in the B2B Insight category with their ‘A Matter of Trust’ research. You can read our article about this research here.

The United States magazine media organization, MPA, deservedly received a Gold Marketing Award for their great campaign: Magazine Media. Better. Believe it. Read more about the campaign here.

FIPP Insight Awards 2018:

BEST INSIGHT PROJECT B2B

GOLD

  • A Matter of Trust, Magnetic, UK
  • Trusted Brands, Trusted Ads, Sanoma Media Netherlands & IPG Mediabrands, The Netherlands

SILVER

  • Brand Safety, Trust & Credibility, VDZ
  • The Role of Influencers in the Communication of Premium & Luxury Brands, Condé Nast Spain
  • Home Truths, Magnetic, UK

COMMERCIAL OUTCOME AWARD

GOLD – Fuel the Funnel, Dennis/Immediate/Bauer/Haymarket collaboration, UK

SILVER – Ready to Shop, Associated Media Publishing, South Africa

MARKETING AWARD

GOLD – Magazine Media. Better. Believe it. MPA – The Association of Magazine Media, USA

MULTI-PLATFORM INSIGHT AWARD

GOLD – BSR Quality Planner in 2D and 3D, Sanoma Media Netherlands

SILVER – MPA Social Media Engagement Factor, MPA – The Association of Magazine Media, USA

* the judges are members of the FIPP Insight Committee; all of them working in research, insights and/or marketing at media companies and associations around the world

See the FIPP Insight Awards winners of 2017 here 

magazines

Ce que vous ne saviez pas encore au sujet du média magazine

C’est d’un œil quelque peu envieux que nous considérons nos collègues des fédérations de magazines à l’étranger lorsqu’ils publient leurs ‘Factbooks’ : une sorte d’annuaire rassemblant la data, les faits, les études, voire les points de vue concernant le média magazine dans leur pays. Fort heureusement, ces dernières années le monde des magazines s’est aussi globalisé, comme la plupart des secteurs (même si nous ne voulons nier les différences locales !). Coup sur coup, il s’avère que la dynamique et le fonctionnement des marques magazine à travers le monde présentent de grandes similitudes. Voilà pourquoi nous avons distillé quelques faits intéressants et pertinents pour la Belgique de deux Factbooks récents (MPA et VDZ).

 

Aux Etats-Unis, la MPA publie chaque trimestre la data du projet Magazine Media 360°, rapportant l’audience totale des marques magazine sur un grand nombre de plateformes.

Le Factbook récent présente les tendances qui se dégagent dans cette data, telles que la répartition du public magazine sur diverses plateformes et l’augmentation progressive du public cross-plateformes total des marques magazine (2014-2018).

graph Magazine Media Mix MM360

graph percent growth cross platform audience

Comme il n’existe pas encore d’étude d’audience multi-plateformes de qualité (les Pays-Bas viennent de lancer un appel d’offres pour la première fois au monde), les plans média des marques magazine ne peuvent être établis avec des chiffres d’audience globaux. Dans la plupart des pays, on publie en outre régulièrement des chiffres de tirage des magazines imprimés (parfois plus éditions numériques), ce qui crée une image très négative du développement du média magazine.

Les chiffres de Magazine Media 360° font toutefois apparaître une tout autre vérité : lorsqu’on mesure en cross-plateformes, l’intérêt pour le contenu magazine croît.

Le cerveau du lecteur

Autre donnée intéressante dans le MPA Factbook : la quantité d’études et leur variété. Les pays et éditeurs de plus grande envergure disposent bien sûr de budgets plus importants et aujourd’hui une grosse partie des études magazine provient donc des grands pays.

Ce qui revient souvent, c’est la neuroscience et la puissance du print que celle-ci révèle à chaque fois. Les gens comprennent et retiennent mieux l’information lorsqu’ils la lisent sur papier plutôt que sur un écran. (Lisez aussi : Ce que la neuroscience nous apprend sur la publicité magazine)

graph what neuroscience says about print

Retenir, c’est important, car beaucoup de publicités sont axées sur la valorisation de la marque et l’installation d’une image de marque positive. Il va toutefois de soi qu’au final, cela doit mener à l’achat de la (bonne) marque. Là aussi, il s’avère que le print a son rôle à jouer, puisque l’intention d’achat augmente davantage lorsqu’on est confronté à une publicité imprimée. (Lire aussi : TV+online+magazines : l’efficacité la plus élevée)

graph print boosts key ad metrics

Retour sur investissement publicitaire

Autre donnée récurrente : pour votre investissement dans le média magazine, vous obtenez plus en retour que pour le même budget dans d’autres médias. Une fois encore, il ressort que le print joue un rôle important dans l’histoire, car il génère le ROI le plus important, mais dans beaucoup de secteurs la puissance de campagnes cross-plateformes s’avère inégalée.

graph the power of cross platform ROI

Si ces dernières années, on a publié beaucoup d’études dans divers pays mettant en évidence le ROI des magazines, l’éditeur américain Meredith a encore fait un pas de plus sur base des résultats positifs issus d’une étude publicitaire particulièrement fournie. ‘Put your money where your mouth is’, comme disent si bien les anglophones. Meredith offre en effet une garantie de vente sur les campagnes dans ses marques magazine. En 2017, la MPA a alors emboîté le pas à l’éditeur.

graph highest return on ad spend from magazines

De l’appréciation pour le média magazine

Le MPA Factbook n’offre pas seulement des chiffres financiers durs et froids, mais présente aussi le fruit d’autres études. Comme celle qui a sondé l’appréciation pour différents médias témoignée par la catégorie d’âge des 18-49. Tout en haut, on retrouve l’attention pour et la réceptivité face à la publicité, qui, comme nous en avons l’habitude, sont considérablement plus élevées du côté du média magazine comparé aux sites Web et à la télévision. Cependant, sur d’autres caractéristiques aussi les magazines obtiennent des scores plus que probants, la fiabilité étant loin d’être la dernière du lot (dans le graphique, si). (Lire aussi : Les plans média incluant les magazines sont …)

graph appreciation magazine media

Le média magazine permet de se tenir au courant de nouveaux produits, constitue une source d’informations précieuses ainsi qu’une source d’inspiration pour qui veut essayer et acheter des produits.

graph magazine media provides valuable info

Les lecteurs magazine ont confiance en leurs titres favoris, mais il s’avère aussi qu’en général, ils font davantage confiance aux marques que d’autres utilisateurs média. De plus, ils sont ouverts à la publicité. Cela est sans aucun doute fortement lié au contexte de qualité dans lequel ils voient la publicité en question.

Ils aiment essayer de nouvelles marques et sont prêts à payer plus pour la qualité et les marques. Par ailleurs, ils considèrent les publicités comme une aide dans leurs décisions d’achat, quelque chose qui peut leur transmettre une information précieuse.

graph magazine readers believe in brands

graph magazine ads engage more

 

A suivre …

Envie de lire plus ?

Press Pause ad - PPA

De gros glissements dans le mix média magazine

Les chiffres récents du projet Magazine Media 360° révèlent un public stable, qui croît légèrement pour le contenu magazine sur les différentes plateformes. Dans ce contexte, le print se taille toujours la part du lion pour le moment, mais depuis 2014 on observe un glissement important en direction de la vidéo et du mobile, au détriment du Web via le PC. La part du print + digital diminue lentement, mais comme le public total a cru, cela reste stable en chiffres absolus.

Bien qu’outre-Atlantique la situation média ne soit pas tout à fait comparable à la nôtre, il est tout de même intéressant de garder un œil sur les chiffres concernant le média magazine. Lorsqu’il s’agit d’éditeurs magazine, les Etats-Unis continuent à montrer le chemin. En outre, la MPA est la seule organisation au monde à retracer tout le public des marques magazine sur toutes les plateformes (print, Web, Web mobile, vidéo), et ce depuis 2014. Cela nous vaut des insights uniques, qui nous livrent sans doute aussi un regard éclairant sur notre avenir proche.

Le graphique met clairement en exergue l’énorme glissement qui s’est manifesté dans le mix média magazine durant ces trois dernières années.

Magazine media audience per platform 2017 vs 2015

Selon ces chiffres, dans un premier temps les plateformes plus récentes – la vidéo (+13 % yoy) et le mobile – forment un complément au print et engendrent un élargissement du public (hausse du public total d’environ 10 % depuis 2014). Le mobile cannibalise surtout le public Web via PC, qui a chuté de 5,5 %, même si cette tendance semble se tasser et que, pour la première fois, le mobile n’a cru que moyennement l’an dernier (+1,6 %).

Les chiffres MM360 les plus récents, datant d’ avril 2018, confirment les tendances générales et révèlent une baisse supplémentaire du Web via PC.

Audience mix magazine media MPA MM360

Note : le rapportage de tendances dans les chiffres mobiles est compliqué par les changements apportés par ComScore en vue de filtrer la fraude et les bots  pour épurer la data.

Source : MPA

Envie de lire plus ?

Graph Social Network share of total magazine media

Plus d’engagement pour les marques magazines sur les médias sociaux

Il s’avère que sur 3 des 4 réseaux de médias sociaux principaux – Facebook, Instagram et Pinterest –, les marques magazines génèrent  beaucoup plus d’engagement de la part du public que les autres marques. C’est ce que conclut le dernier Social Media Report (Q3 2017) de Magazine Media 360° aux Etats-Unis, qui pour la première fois reprend l’engagement au niveau de la marque en mesurant la relation entre les réactions du public et le contenu. Les marques magazines sont d’importants influenceurs sur les médias sociaux, comme le révèlent aussi de nouveaux scores d’engagement néerlandais.

Depuis 2014, la MPA, The Association of Magazine Media, étudie en permanence (à coup de rapportage mensuel) au sein du projet Magazine Media 360° l’audience magazine sur toutes les plateformes média. Récemment, la MPA a rapporté un intérêt croissant pour le contenu magazine pour le 29e mois consécutif et depuis le troisième trimestre elle rapporte aussi un score d’engagement. Au même moment, la MMA aux Pays-Bas présente aussi des données d’engagement dans son Social Media Monitor.

Comparées aux autres marques, les marques magazines se comportent surtout extrêmement bien sur Instagram et Facebook, où ont en outre lieu la plupart des actions. Sur Pinterest aussi, les marques magazines l’emportent. Sur Twitter, elles sont équivalentes aux autres marques.

Le nouveau ‘Social Media Engagement Factor’ confirme le lien entre les marques magazines et les consommateurs sur les médias sociaux et campe le magazine comme un média d’audience vital, dixit  Linda Thomas Brooks, présidente de la MPA et CEO. « Nous avons prouvé que les magazines ont une énorme audience et sommes désormais aussi en mesure de démontrer que ces marques ont plus d’influence sur les médias sociaux que d’autres marques.  »

Top 10 par plateforme

Table top 10 per platform

 » L’engagement sur les médias sociaux a plutôt tendance à varier par réseau, par catégorie de contenu et par marque magazine. Ce que les marques magazines font mieux que d’autres enseignes, c’est exploiter les propriétés spécifiques de chaque réseau en créant des contenus qui, justement, y obtiennent les meilleurs résultats. C’est ce qui renforce le lien avec leur public et aussi la puissance du média magazine en général « , dixit la directrice de recherche de la MPA.

Pour les Pays-Bas, les chiffres d’engagement se limitent provisoirement à Facebook et Instagram. Ce qu’il y a d’intéressant dans ces chiffres, c’est que ce sont surtout les magazines spécialisés, les publications pour jeunes et les titres d’opinion qui obtiennent un score d’engagement élevé, mais l’on retrouve aussi Plus Magazine dans le top 15 de Facebook !

Le Social Media Engagement Factor permet aux éditeurs de rendre plus intelligible leur efficacité sur les médias sociaux à l’aide de chiffres pouvant servir de standard. Le facteur est calculé en comparant le nombre d’actions (likes, commentaires, favoris, retweets, repins, partages, etc.) avec le nombre de publications. Il en résulte une moyenne pour chaque marque magazine (ou non) sur les quatre réseaux sociaux, et donc une base de comparaison.

Source: MPA

Sur le même sujet:

FIPP Congress 2017 - Linda Thomas Brooks MPA

« Magazine media tells and sells »

« Magazine media builds brand (I am going to show you proof), and sell product (I’m going to show you proof) in a safe and transparent environment », said Linda Thomas Brooks, CEO of the MPA (The Association of Magazine Media) at the FIPP Congress in London (9-11 Oct). Thomas Brooks is a relative newcomer in the magazine media business (CEO of MPA since 2016) with a background in marketing, advertising and digital and has a positive and fresh vision on magazine media. Supported by a lot of solid research evidence, as promised.

The video of her presentation below gives a summary of the importance and strengths of magazines in the advertising marketplace. If you are searching for some great arguments to convince an advertiser about magazine media: look no further, you find all of them here.

3:33 – How we talk about magazines: « You may not use the phrase ‘print is not dead’. @5:24 – Magazines are at the top ànd the bottom of the purchase funnel.

5:30 – The Association of National Advertisers in the US rolled out their research which says that more than 2/3 of the brands that they track (over 400 members) did not show year-on-year business growth. Despite the fact that their advertising expenditure went up.

6:12 – « What many major marketeers in the US have been talking about is that they went too low in the purchase funnel, they spent too much time on digital tactics that are akin to digital marketing. And they forgot to put anybody in the top of the funnel. And guess what? That is what magazines do very, very well for brands. »

9:14 – American television does have massive reach, except that it is not quite as big as magazines

9:47 – « You want to have the conversation about the vitality ? I am happy to have that conversation! Because magazines win. »

10:02 – I am going to show you quick top lines from two research companies that are very wellknown in the US:

1. Millward Brown (media mix modelling – 150 brand studies): 11.00 – Any time you add a channel your numbers will go up. When you add print your numbers will go up the most.

Graph Awareness Measures per mediumGraph Lower funnel metrics per medium

2. 12:05 Nielsen Catalina (return on ad spend – 1.400 case studies): 12:50 If you put a dollar into your media mix in magazines you get a return of $3.49, a really good ratio.

13:27 – In the US the magazine brands work together to do  a money back guarantee on advertising programs (more info here). They guarantee a positive ROI. All 80 campaigns that were measured in the past 8 years had a guaranteed positive ROI.

14:55 – Magazines are invited guests into consumers’ homes. If you’re an advertiser you get to come along as a ‘plus one’.

15:20 – Research statements where consumers say: « Magazine media is more trusted, inspiring and motivating than any other media channel. »

15:43 – « What consumers have found in this very complicated media eco system is that magazine brands are a shortcut to quality. »

16:50 – The campaign that we launched in the US just last week, a collaborative effort of magazine publishers in the US, that talks about the credibility of magazine media #BelieveMagMedia (more info here)

17:43 – « If there was ever a time wehre the rethoric about magazines should be positive, this is it! »

Croyez les marques magazines !

Nos collègues américains de la MPA ont récemment lancé une campagne pour le média magazine qui rebondit avec beaucoup d’à-propos sur les événements qui touchent le paysage média. Avec cette campagne ‘Believe mag media’,  les membres de la MPA se voient offrir les outils qui doivent leur permettre de démontrer aux consommateurs et annonceurs que le média magazine est plus important et pertinent que jamais. En ces temps de ‘fake news’ et face à un gouvernement qui n’hésite parfois pas à user du mensonge, l’appréciation pour un journalisme et des marques média crédibles et de qualité a fortement augmenté et, comme nous l’avions déjà relevé dans ces pages, le média magazine joue son rôle de contrepoids avec verve.

L’association des éditeurs de magazines au Royaume-Uni, la PPA, a récemment lancé sa propre campagne sur la puissance du média magazine, choisissant une tout autre approche : Press Pause, le bouton de pause de la vie. Découvrez cette campagne ici.

Ce qui rend le propos américain d’autant plus puissant, c’est que depuis 2014 la MPA conduit une étude continue sur l’audience du média magazine, toutes plateformes confondues. Son projet Magazine Media 360° permet à l’association d’étayer l’intérêt pour les contenus magazine par des chiffres solides (en hausse pendant 29 mois consécutifs).

Magazine media does what no other media can. In a time when credible journalism is competing with fake news, magazine brands deliver content that’s more trusted, inspiring and motivating, with a depth of accredited, audited measurements unlike any other. 

Join these companies to spread the word that magazine media keeps it real. #BelieveMagMedia

A ce jour, plus de 120 éditeurs et entreprises média américains se sont joints à l’initiative.

Source : believemagmedia.com

Print Magazine Sales Guarantee logo

C’est garanti : les magazines imprimés fonctionnent

L’association magazine américaine garantit aux annonceurs des ventes en hausse et un ROI positif lorsque ceux-ci font de la publicité dans les magazines imprimés. Pour se permettre cela, il faut plutôt être convaincu de ses propres forces. La MPA, The Association of Magazine Media, a dès lors d’excellentes raisons de délivrer cette ‘Sales Guarantee’ : des études à répétition prouvent noir sur blanc que les magazines imprimés fonctionnent !

Dans une interview, la présidente et CEO de la MPA, Linda Thomas Brooks, fait le récit de ce projet audacieux et ambitieux, sur lequel aucun autre type de média n’a pris exemple jusqu’à présent.

Il s’agit là d’une initiative  audacieuse pour un secteur média. Pourquoi la MPA fait-elle cela ?

Nous avons voulu faire quelque chose qui capte l’attention dans le vacarme de la publicité et des médias. Nous prouvons depuis des années que le public magazine croît (Media Magazine 360) et que le print reste un média particulièrement attrayant pour les annonceurs. Il était temps que nous joignions le geste à la parole et endossions la responsabilité de nos affirmations comme quoi les magazines imprimés touchent les consommateurs et génèrent un ROI positif pour tout investissement. C’est une chose de dire que nous avons confiance en notre performance. C’est une toute autre chose d’offrir une garantie ‘satisfait ou remboursé’ en espèces ou en espace.

N’est-ce pas une bonne astuce pour rentrer plus de budget publicitaire ?

Pas vraiment. Evidemment que nous aimerions beaucoup voir les budgets augmenter en magazines print. Comment mieux stimuler cela si ce n’est en garantissant les résultats ? Les annonceurs glissent toujours plus de budget vers le numérique, mais nous nous efforçons d’éviter que cela se fasse au dépens du print. Aujourd’hui, les preuves abondent que l’engagement envers le print traditionnel est supérieur à celui envers les nouveaux médias.

La garantie doit être soumise à des conditions particulièrement sévères, non ?

Pas du tout. Le plus important, c’est la disponibilité de données de vente solides d’un tiers. A côté de cela, l’annonceur est obligé d’acheter au moins 150 GRP sur 12 mois, auprès d’une même entreprise magazine. De plus, ce chiffre doit alors être en hausse par rapport à l’année précédente. (Plus de détails sur le site Web de la MPA.)

Où puisez-vous la confiance pour agir de la sorte ?

Time Inc., Hearst Magazines, Conde Nast et Meredith Corp. ont tous mené des programmes comparables ces dernières années. Leurs résultats sont très cohérents et positifs. Meredith a lancé sa garantie magazine print et ROI en 2011 déjà. Chacune des 35 campagnes dans ce programme a démontré, sans exception, que les magazines imprimés stimulent la vente (entre +2 et +47 %) et génèrent du ROI ($ 7,45 en moyenne).

C’est plutôt impressionnant.

Pour nous ce n’est pas une surprise. Nous avons analysé les données. Les magazines imprimés possèdent une valeur unique de par leur tactilité, leur permanence et leur aptitude à engager les consommateurs sans distraction. Nous ne nous contentons pas d’affirmer quelque chose, nous le prouvons aussi.

A l’avenir, la MPA donnera sans doute aussi une garantie ROI pour la publicité numérique. Actuellement, il n’y a toutefois pas encore suffisamment d’études pour constituer un vrai benchmark. A la question de savoir pourquoi les autres médias n’offrent pas les mêmes garanties, Thomas Brooks répond :  » Nos chiffres sont solides. C’est plus difficile pour d’autres médias, car en moyenne leur ROI est moins stable. Du coup, le risque de livrer un ROI négatif dans des campagnes individuelles est supérieur. Vous n’êtes cependant pas obligé de nous croire sur parole : demandez-le leur.  »

Plus d’information sur le site web de MPA

Sur le même sujet:

Return on advertising spend

Le ROI des magazines s’avère le plus élevé

Combien de ventes supplémentaires ma campagne de publicité génère-t-elle ? Et quel média a le ROI le plus élevé ? Il n’y a pas un annonceur qui ne se pose régulièrement ces questions.  Sur base de 11 années de données de suivi – suite à 1.400 campagnes pour 450 marques –, Nielsen (NCS) a une nouvelle fois conclu que comparé aux autres médias* les magazines réalisent le ‘Return on Advertising Spend’ le plus élevé.

grafiek 3

En moyenne, les magazines rapportent 3,94 dollars pour chaque dollar publicitaire investi. La publicité display suit à bonne distance avec un ROI de 2,63 dollars.

Comme l’indique la MPA dans son communiqué de presse :  » L’an dernier, on a pu voir une masse accablante de preuves de l’efficacité d’annonces print et de la force du média magazine en vue de convaincre et de vendre.  » L’étude NCS offre des benchmarks aux marketeers américains auxquels ils peuvent confronter le ROI de leur propre mix média. La conclusion ? Chaque mix média ou presque s’améliore en y ajoutant les magazines.

Les 450 marques sont réparties sur sept catégories de produits majeures : bébé, animaux domestiques, santé & beauté, alimentation, boissons, OTC et produits généraux. Comme le révèle le graphique, les magazines excellent dans quasi toutes les catégories.

ROI mediaspend per category

Sans intégrer l’aspect coût dans l’analyse, il ressort que la télévision génère le plus de ventes par ménage touché. Le mobile le fait le mieux par 1.000 impressions publicitaires. Cela implique toutefois des investissements relativement élevés, ce qui fait que le ROI est inférieur.

Nielsen intègre les données d’achat de 90 millions de ménages avec des plateformes média dans un ‘single source’. Cela permet de déterminer l’effet de vente additionnel par média. Nielsen Catalina Solutions a récemment présenté cette étude, baptisée ‘Yes, Advertising Works. Now, What’s My ROAS Across Media Platforms?’ lors de la conference ARF. Vous pouvez découvrir le détail des résultats dans la présentation ci-dessous.

Vous trouverez la présentation de NCS ici

*Médias : TV, vidéo & display en ligne, mobile, cross-plateformes, magazines

 

D’autres articles sur ROI et effectivité :

MPA Digital Media factbook

Les avantages particuliers des médias magazines digitaux

Les médias magazines digitaux sont omniprésents ! Ils offrent des contenus fiables, un engagement plus prononcé que d’autres médias numériques et poussent les utilisateurs à passer à l’action. Telles sont les quatre conclusions relatives à ces médias basées sur une masse gigantesque de travaux de recherche, de data et d’insights. Magazines Canada a en effet récemment publié son Digital Magazine Media Factbook, dans lequel tout cela est repris. A lire sans tarder !

Tandis qu’on entend souvent répéter que le rôle du print est encore loin d’être joué, l’essor des médias magazines digitaux ne fait que perdurer. Dans les pays anglo-saxons de façon encore bien plus rapide que chez nous, ce qui fait que notre regard se tourne souvent dans cette direction pour apprendre comment (ne pas) faire.

Les marques magazines développent de plus en plus de plates-formes qui encadrent le consommateur toute la journée, à chaque endroit imaginable. Aux Etats-Unis et au Canada, les applications Web et mobiles affichent la croissance la plus rapide : l’an dernier, la demande de contenus magazine y a augmenté de plus de 7 % (source : MPA 360). Pourtant, là aussi 75 % de la consommation magazine se fait toujours via le print.

Par ailleurs, les lecteurs magazines découvrent de plus en plus souvent les avantages des magazines digitaux. Partout où l’on est en ligne, des contenus de qualité sont disponibles. Et comme le disent les Canadiens : « Trusted, curated content never goes out of style. » Il devient de plus en plus essentiel de savoir quelle est la source de l’information et le média magazine bénéficie invariablement d’une confiance élevée de la part de ses lecteurs. En ajoutant du contenu supplémentaire et de l’interactivité, l’engagement des adeptes du magazine ne fait que croître encore. Les plates-formes digitales complètent la page imprimée sans le moindre accroc. De plus, elles incitent les lecteurs à visiter les pages Web, faire des demandes d’information et effectuer des achats. Souvent depuis la page magazine même.

Pour en savoir plus sur Digital Magazine Media, rendez-vous ici.