Surfez sur

WeMedia

Tout peut être mieux, selon KBC

Alles Kan Beter (tout peut être mieux), même ses propres campagnes de pub. Ainsi conclut KBC après sa collaboration avec Roularta.

Via la plate-forme Internet Alles Kan Beter développée par KBC cette année, les entrepreneurs pouvaient interroger les clients (potentiels) afin d’améliorer leurs services. Au coeur de la stratégie générale et de contenu, il y avait l’idée que les entrepreneurs et les PME en pleine croissance n’ont pas toujours les moyens pour étudier dans quel sens ils devraient se développer. Via une propre étude couvrant les opportunités de marché locales, la plate-forme a créé pour Alles Kan Beter le contenu qui lui permettait de captiver sa cible. Mindshare était l’agence média qui soutenait la campagne, mais avant même que le planning média n’ait été finalisé, KBC s’était mis à la recherche de partenaires média pouvant l’aider à créer du contexte. La banque a conclu un partenariat avec Roularta Media et a laissé le soin aux rédactions d’interpréter son contenu. Cela a eu comme résultat des intégrations dans Trends, Knack, De Zondag et sur Kanaal Z. Dans cette même maison d’édition, on a trouvé des rédactions qui pouvaient coupler un même thème à des réalisations divergentes. Ainsi, KBC pouvait toucher tant un public économique que large et ce à différents moments (en semaine et le dimanche) et à travers différents canaux (print, on-line, télévision).

‘« Avant, nous travaillions dans une tripartite client, agence média, agence créative ‘», dit Delphine Van Loocke, Media Manager chez KBC. ‘« Depuis l’an dernier, nous y impliquons aussi fortement la régie publicitaire. Ce fut une décision judicieuse, car nous constatons qu’elle nous a permis de porter les campagnes à un niveau encore plus élevé. ‘»

Plus d’info sur les content partnerships et le native advertising? Cliquez ici

Print Friendly, PDF & Email