Surfez sur

WeMedia

Weapons of Reason tente de décrypter les défis mondiaux

Nous braquons régulièrement les projecteurs sur un titre bien spécifique. Cette fois, notre choix s’est porté sur Weapons of Reason. Un magazine de gros calibre, qui incite à la réflexion.

Un magazine ayant pour objectif premier de décrypter et d’améliorer le monde, ça ne se rencontre pas souvent. Et encore moins un magazine qui réussit dans son entreprise. Pourtant, c’est le cas de Weapons of Reason.

Derrière le magazine, qui sort une fois par an et en est entre-temps à sa 7e édition, se cache un moteur plus puissant. L’organisation Human After All a été fondée en 2013 par six créatifs britanniques. Leur objectif commun – collaborer avec des entreprises internationales pour tenter de décrypter des problèmes globaux complexes et les rendre intelligibles – a débouché sur la publication de Weapons of Reason.

Purpose

Dans le cadre de leur collaboration – et pour en arriver à de nouveaux sujets et éditions –, ils partent à la recherche de marques et de sociétés dotées de passion et de purpose. D’entreprises créant une valeur significative tant pour les propres parties prenantes que pour le reste du monde, mais aussi de sociétés capables de s’adapter aux changements rapides et imprévus. Pensez par exemple à la World Health Organisation ou à Greenpeace, mais aussi à Google, YouTube et BAFTA.

Cover Weapons of REason magazine with cup of coffee on top

Problèmes planétaires

Un problème ne peut être résolu que s’il est examiné sous tous ses facettes : en regard du passé, du présent et de l’avenir. Jusqu’à ce jour, Weapons of Reason a tenté de décrypter sept problèmes majeurs ou ‘Global Challenges’. Ces défis concernent tout le monde, ce qui explique la force de leur impact. ‘Environment: The Arctic’ a été le premier défi qu’a relevé le magazine, qui a ensuite enchaîné avec ‘Population: Megacities’, ‘Health: The Old New’, ‘Society: Power’, ‘Sustenance: What’s Eating the World’ et ‘Technology: Towards Superintelligence’. Le numéro le plus récent, paru en février, aborde les problèmes liés à l’inégalité.

Les lecteurs deviennent des hommes et des femmes d’actions

Le ‘journalisme de compréhension’ constitue un premier point de départ. Il émane d’experts et de journalistes qui font toute la lumière sur chaque sujet. Les récits à sensation axés sur les taux de clic élevés n’ont pas leur place dans les pages de Weapons of Reason.

En outre, il est fait appel à un ‘langage visuel’. Pour rendre le tout un peu plus digeste, les idées complexes sont traduites par des illustrations. Le résultat peut être vu, car chaque magazine est indubitablement une perle visuelle.

Tout cela est mis au service du troisième principe : ‘a project to inspire action’. Si les auteurs du magazine s’efforcent d’être le plus impartial possible, ils espèrent quand même déclencher une forme d’action. C’est justement pour cette raison qu’ils fournissent à leurs lecteurs les informations précises nécessaires à des prises de décisions réfléchies. Ce n’est pas un hasard si leur mantra est “ « We want our readers to become doers ».

Plus d’inspiration vous trouverez ici :

Print Friendly, PDF & Email